PRENDRE SA PLACE


Durant le présent mandat, beaucoup d’investissements ont été faits dans les deux secteurs. Grâce à des investissements importants dans les infrastructures, dont la modernisation de l’usine d’eau potable et des stations de pompage, le développement commercial et résidentiel a été relancé dans l’Est. À ces investissements, il faut ajouter la construction d’un nouveau terrain synthétique, la construction du Complexe jeunesse de Masson-Angers, le partenariat avec le Centre nautique de la Lièvre et même l’augmentation de l’activité au centre de services de Masson-Angers.

Pour continuer le développement dans l’Est, le maire a insisté sur la nécessité pour Masson-Angers et Buckingham d’avoir une équipe d’élus qui travaillent ensemble, au service de la population de leur district. Fier du travail accompli par le conseiller Martin Lajeunesse pour les Buckinois, M. Pedneaud-Jobin a encouragé les gens de Masson-Angers à élire un conseiller municipal qui travaillera pour faire avancer Masson-Angers, dans Gatineau. Selon le maire, Alain Bergeron est la personne idéale pour remplir cette tâche. « Masson-Angers doit prendre sa place à Gatineau, au lieu de toujours critiquer, il faut travailler ensemble pour trouver des solutions aux enjeux du secteur », a affirmé Maxime Pedneaud-Jobin.

Alain Bergeron et Martin Lajeunesse ont présenté les priorités qu’ils comptent défendre pour leur secteur dans les quatre prochaines années. En équipe avec le maire, les deux hommes souhaitent d’abord améliorer le service de transport en commun, tant vers le centre-ville qu’à l’intérieur des deux secteurs. Ils souhaitent également poursuivre la revitalisation des anciens centres-villes de Masson-Angers et de Buckingham en investissant dans l’animation des zones commerciales, mais aussi dans l’embellissement du coin. M. Bergeron et M. Lajeunesse souhaitent profiter du développement touristique de la Ville de Gatineau pour mettre en valeur le Centre nautique et l’accès à la Lièvre, en particulier avec le nouveau sentier multifonctionnel et les Chemins d’eau.

Plan d’action 2017-2021

  • Amélioration des déplacements en transport collectif entre les deux secteurs

  • Poursuivre l’amélioration de l’offre en transport collectif vers le centre-ville de Gatineau

    • Prolongement du Rapibus Labrosse et Lorrain

  • Mettre en valeur le centre nautique de La Lièvre et améliorer l’accès à la rivière

  • Investir dans un plan de revitalisation et d’animation pour le centre-ville de Buckingham et de Masson

  • Plan de développement récréotouristique pour Buckingham et Masson-Angers

    • Mise en valeur et promotion du Sentier de La Lièvre

  • Développer des circuits patrimoniaux en collaboration avec différents organismes

Bilan des actions 2013-2017

Investissement massif dans les infrastructures

    • Relier les pistes cyclables du secteur de Masson-Angers et de Buckingham le long de la rivière du Lièvre (Sentier La Lièvre Ouest) : 2M $

    • Aménagement de trottoirs manquants sur la rue Élizabeth-Chauvin et la rue Bergeron (150 000$)

    • Travaux de modernisation de l’usine de production d’eau potable du secteur Buckingham (140 000$ sur 5 ans)

    • Réalisation de travaux d’optimisation du poste de pompage des eaux usées de Masson (+ de 1 475 M $)

      • Optimisation et augmentation de la capacité de l’usine

    •  Réfection du réseau routier sur Maloney Est (2M$)

      • Aménagement de trottoirs manquants sur le Chemin du Quai (75 000$)

      • Réfection des rues sur la Montée Mineault, Mongeon à Chauret (299 000$)

    • Réfection du réseau routier sur Maclaren Est (900 000$)

    • Réfection du réseau d’aqueduc et d’égout (chemin Montréal Est, Napoléon): 1 798 M $

Consolidation des pôles commerciaux d’Anger et de l’encan à Masson

Développement dans l’Est de la ville :

  • Assurer la pérennité de Buckingham en fête (2014)

    • Contribution à plusieurs organismes : ESTacade (total 170 000$), Société histoire de Buckingham (32 000$), Table développement social (25 000$)

  • Réalisation de travaux d’aménagement urbain et de parcs notamment Parc Maclaren, Landing, de l’Écorce : plus de 320 000$ pour divers travaux/améliorations

  • Aménagement d’un terrain synthétique à l’École Hormisdas-Gamelin

  • Réalisation de travaux des parcs et des espaces verts (Gilles-Maisonneuve, Jack-Eyamie, Gérard-Marchand, Valpin) : + de 565 000$

    • Ajout de parc (Parc Becs Scie et Jean-Baptiste Routhier) : + de 665 000$

  • Construction de bassins de rétention et de stabilisation des berges sur la Montée Migneault : 80 000$

  • Augmentation de l’activité à l’ancien hôtel-de-ville de Masson-Angers

  • Contribution de 30 000$ à l’organisme M-Ados Jeunes pour l’ouverture du Complexe jeunesse d’Angers

< Retour

Les commentaires sont fermés