Adapter la ville au 21e siècle et aux changements climatiques

03 September 2018

PAGE fr

« Il faut adapter la ville au 21e siècle. On doit limiter notre empreinte écologique pour freiner les changements climatiques et ça passe par des politiques d’environnement et d’aménagement du territoire. » – Maude Marquis-Bissonnette, présidente de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement.

Maude a toujours été impliquée dans son milieu, surtout au niveau municipal. Selon la jeune conseillère, ce sont les villes qui détiennent le plus de pouvoir pour affronter les défis du 21e siècle. Elle persiste et signe : « C’est au niveau local qu’on peut régler des enjeux qui ont une grande portée, notamment les changements climatiques. Les solutions les plus pratiques se trouvent au niveau local. C’est la même chose pour l’immigration. On sait qu’il y a de plus en plus de réfugiés et de mouvements de masse à cause du climat. C’est au niveau local qu’on fera en sorte que ces gens-là vont s’intégrer et diversifier la société. »

Le rôle des villes en matière d’immigration est son sujet de doctorat. Ses études universitaires et son rôle d’élue sont d’ailleurs des vases communicants. D’un côté, sa maîtrise en administration publique, gestion urbaine ainsi que ses études doctorales en politiques publiques lui ont appris à réfléchir et à développer une pensée systématique sur les politiques publiques. De l’autre côté, les deux pieds sur le terrain, elle a une autre perspective qui enrichit la vision d’une ville. « Par exemple, lorsqu’on fait de la recherche, on espère que les politiques publiques soient basées sur les faits. Quand on fait de la politique active, on réalise que ce n’est pas nécessairement le cas. Comme chercheure, j’ai un objectif en tête, alors comment on y arrive? C’est intéressant de voir le processus politique de l’autre côté de la médaille, au quotidien. »

La Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement veut apporter une réflexion sur le développement du territoire, l’habitation, dont le patrimoine bâti, et l’environnement dans la ville en vue de soumettre au conseil municipal des recommandations. Les citoyens de Gatineau qui s’y impliqueront auront leur mot à dire sur les orientations et politiques pour favoriser un milieu de vie de qualité dans une perspective de développement durable.

Pour communiquer avec Maude Marquis-Bissonnette :

Tél.: (819) 595-7110

Courriel: maude.marquis.bissonnette@actiongatineau.org

Facebook : https://www.facebook.com/MaudeMBissonnette/

https://actiongatineau.org/votons/maude-marquis-bissonnette/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *