Découvrez Laurent Lavallée – Candidat du district de Lucerne

29 septembre 2021

 

Entre point de rupture et point de départ, le projet Destination Vanier a été certainement la bougie d’allumage qui a complètement flambé le brasier politique qui réchauffait graduellement le for intérieur de notre candidat dans Lucerne. Il était en fait impensable pour Laurent Lavallée que le conseil municipal puisse approuver en 2019 ce genre de développement commercial d’une autre époque. Un seul groupe de conseillers et de conseillères s’était levé en bloc pour dénoncer ce modèle d’affaires passéiste qui priorise l’asphalte à la verdure, les franchises de multinationales aux commerces de proximité, le tout à l’auto au lieu des besoins des résident.e.s. Ce groupe, c’était l’équipe d’Action Gatineau.

La réflexion s’est ainsi accélérée pour Laurent : Aylmer mérite un développement plus harmonieux. Les espaces naturels et les quartiers  de Gatineau, incluant le district de Lucerne, ont amplement subi les contrecoups de l’étalement urbain débridé. Les citoyen.ne.s doivent être davantage consultés et ils doivent collaborer en amont lors du ficelage de projets qui auront des répercussions sur leur qualité de vie. La population du secteur a grandement besoin d’avoir une voix forte pour porter leurs aspirations.

Résident du coin et membre de son association de quartier, Laurent souhaite incarner cet agent mobilisateur et cette ressource de qualité pour le district en devenant conseiller municipal. C’est donc tout naturellement qu’il intègre l’équipe d’Action Gatineau avec l’intention de former un gouvernement de proximité fort qui aura des convictions profondes et une vision claire du développement d’Aylmer

 

Des dossiers à faire avancer? Amenez-en!

Notre candidat pour Lucerne adore être au cœur de l’action pour mener à terme des projets et des dossiers qui lui sont confiés. Pour développer ses aptitudes de chargé de projet et de gestionnaire, il a démarré un baccalauréat en commerce à l’Université Concordia pour terminer son parcours académique à l’École des sciences de la gestion de l’UQÀM avec un baccalauréat en administration des affaires.

Travailler sous pression dans des délais serrés tout en gardant un bon sang-froid et une analyse rigoureuse, voilà des apprentissages qui lui sont encore utiles aujourd’hui! Laurent se rappelle aussi d’une expérience en gestion internationale. Ce cours plus volumineux, incluant une visite en Suède et en Finlande, se concentrait sur le développement durable lui a permis de considérer d’autre façon d’organiser notre quotidien de façon plus efficace. C’était une occasion en or d’observer des villes avant-gardistes qui centrent leur développement sur une vision à long terme.

De retour au pays, il s’est assuré de mettre à profit ses enseignements en valorisant une approche plus globale, axée sur l’écoute et la concertation. Son parcours professionnel l’a ensuite amené à gérer divers projets dans le secteur privé, que ce soit pour une brasserie de renom, des résidences pour personnes âgées, une boîte de communications locale, ici à Aylmer, ainsi que pour l’école de gestion Telfer de l’université d’Ottawa. Ses expériences de travail l’ont ainsi convaincu de garder cette approche collaborative qui est maintenant sa signature!

 

L’implication citoyenne à l’honneur

Personne alors ne sera surpris d’apprendre que Laurent veut donner davantage de moyens aux associations de quartier. Vecteurs incontournables de mobilisation et d’expertise citoyenne, ces associations doivent absolument être considérées comme des partenaires de choix par la ville de Gatineau. Trop souvent, les questions de ces groupes sont laissées sans réponse, leurs demandes balayées, leurs voix comme un murmure trop peu audible. Notre candidat se fera un doux plaisir d’être le haut-parleur de leurs revendications. L’appareil municipal doit inclure un processus de concertation et de consultation plus systématique; il faut arrêter de travailler en silo. Des budgets mériteraient d’être octroyés pour encourager les activités de ces citoyen.ne.s impliqué.e.s. Dans le même ordre d’idée, un Office de consultation publique doit voir le jour à Gatineau. Avec des actions concrètes, notre ville a le potentiel de devenir un exemple en termes de valorisation de la participation citoyenne. Et si on commençait maintenant?

 

Se réapproprier le territoire

Commencer maintenant. 

Ne pas attendre que les projets immobiliers, commerciaux et toutes ces mers d’asphalte engloutissent sous une vague de bitume les richesses forestières (comme la merveilleuse Forêt Boucher), les bijoux de patrimoine, nos quartiers de bonheur, nos espaces de promenade entre rivières et histoire, entre mémoire autochtone et passé ouvrier. Pour Laurent, il faut pousser l’aménagement d’une ville où l’offre d’infrastructures, de services et de loisirs suit la courbe démographique.

Uniquement dans Lucerne, les besoins sont évidents pour des parcs avec une mixité d’usages, des commerces de proximité attrayants, des sentiers de marche et de course accessibles, des rues qui favorisent un meilleur partage de la route, du transport en commun adapté, et surtout des espaces ainsi que des évènements qui encouragent le bon voisinage.

Se réapproprier le territoire donc. Le vivre, le goûter, le boire. L’habiter dans des logements abordables. Le respirer à pleine fleur. Le rire avec notre entourage. Le traverser par la force de nos semelles. Pour le bonheur de l’apprécier lentement; et puis élever nos familles doucement. Pour être fiers d’habiter notre quartier dans 20 ans encore. Et si nos enfants, dans 50 ans déjà, nous remerciaient d’avoir pris soin de nos terres?

C’est avec cet engagement, cette force vive, que Laurent veut représenter la population du district de Lucerne. Une candidature qui nous fait frémir d’inspiration à Action Gatineau.

 

Vous voulez en connaître davantage sur notre candidat? Consultez sa page Facebook ou envoyez-lui une question par courriel!

Courriel : lavallee.laurent@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/LaurentLavalleeAylmer/

5 réponses à Découvrez Laurent Lavallée – Candidat du district de Lucerne

  1. Vincent Alary dit :

    Bravo Laurent ! Tu es très inspirant. L’engagement et les actions de gens comme toi, comme Maxime, Maude, tes futures compagnons et compagnes au conseil municipal que notre ville seront l’orgueil et la fierté de ses citoyens. Action- Gatineau a réussi par son programme et sa vision futuriste à intéresser une excellente brochettes de candidat-es dont tu en es un exemple bien concret par ton cv et ton cheminement professionnel. Maintenant,si tous les 3000 membres de notre parti se lèvent et affichent leur préférence, nous l’aurons la majorité. Notre programme se sera pas que copié , mais bien réalisé selon nos principes et nos objectifs.

  2. François Beaulieu dit :

    Où vous mettez vos parcs? Plus de concret SVP dans les idées.

    Vous parlez de consultation, mais votre première sortie a démontré une méconnaissance sur ce sujet, soit sur la station-service du coin Front/Allumetière où vous avez effacé votre message (transparence?!?!). Depuis plus de 10 ans, le terrain appartenait à Couche-Tard et le monde en parlait avec les élus. Bug de zonage! Mais vous, vous n’avez pas consulté sur cela en faisant une attaque aux élus… Votre attaque était tellement amateur… Est-ce votre approche comme un certain Éric Duhaime?

    L’objectif AG est de construire le plus pour avoir le plus de taxes et la vision d’AG est de grossir Aylmer pour augmenter la croissance (en passant, ça, c’est polluant!) sans regard de l’urbanisme du quartier. Alors, où mettez-vous les parcs? Où dans le cadre financier pour avez mis des montants d’expropriation? Des détails svp.

    Du concret encore, votre plan pour la partie de la Foret Boucher qui est achetée par des promoteurs. Qu’allez-vous faire?

    Pouvoir association de quartier? Ok, comment allez-vous vous s’assurer de la bonne gestion de celle-ci? De la transparence de celle-ci? Qu’elle représente vraiment le quartier et non une seule personne? Comment allez-vous vous assurer de l’imputabilité en ce qui concerne la transparence? Si vous regardez les procès-verbaux de notre association de quartier, le conseiller y est allé à plusieurs reprises pour répondre. Mais, si vous allez sur des sites de d’autres associations, zéro publication.

    MAIS une autre association de Lucerne très proche d’AQ manque beaucoup de transparence (contrôle de l’information, peu de participation, peu d’administrateurs, etc). Que va-t-il faire? Écouter la personne qui n’a pas fait d’AGA depuis deux ans ou la population? Est-ce que vous saviez qu’Aylmer a le nombre le plus élevé d’association de quartier et il est très difficile de pourvoir tous les postes d’administrateurs? Ainsi, plusieurs qui y vont pour est pour un objectif précis. Comment allez-vous gérer le tout vs la population?

    Merci des détails!

    François Beaulieu
    Fondateur de L’Association des résidents des Jardins Lavigne
    Ex-administrateur de ARJL depuis la fondation à 2021 (j’ai quitté en grande partie par la bureaucratie de la Ville pour les activités d’association, alors merci d’expliquer comment vous allez faire!)

  3. Tom dit :

    Laurent, I believe that you should be campaigning in the JARDIN lavigne area. Many people are dissatisfied with the status quo.

    Here are some thoughts:

    Champlain bridge is a disaster to cross if you work in Ottawa. Gatineau pours resources into Gatineau (Gatineau) and Aylmerites do not get their fair share of the funding. Roads are clogged and they are now talking about another 1000 doors in the boucher forest area. This is great for the tax base, what about quality of life for the residents. Adding more people requires proper infrastructure investment to keep pace.

    Investment in a Multiplex – when does Aylmer get its fare share. We keep talking about it, by the time its built, there will be no need for it.

  4. Guillermo Diaz dit :

    Que les offres de campagne électorale ne restent pas seulement dans des programmes, mais qu’elles arrivent à être réalisées, pour le bien de habitant/e de Gatineau…nous soutiendrons votre proposition et vous souhaitons des succès à votre gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *