Des actions pour l’équité et la réduction des inégalités

18 octobre 2021

À l’occasion du débat sur le développement social et communautaire des candidates et candidats à la mairie organisé en fin de journée, la candidate et cheffe d’Action Gatineau Maude Marquis-Bissonnette a dévoilé plusieurs des engagements en matière de logement, de lutte à l’itinérance et d’insécurité alimentaire.

Le développement social est de responsabilité partagée entre les différents niveaux de gouvernement. Le logement est avant tout un droit fondamental et Action Gatineau propose des solutions concrètes à la crise actuelle et il faut continuer de parler d’une voix forte auprès du Gouvernement du Québec.

Un des engagements phare est d’adopter et de mettre en œuvre un règlement d’inclusion pour du logement abordable au sein de projets d’initiative privée afin de veiller à ce que tous et toutes aient un logement adéquat. Ce règlement s’appliquera à tout nouveau développement, plus précisément au centre-ville où la stratégie d’inclusion devra contenir des logements familiaux.

Il faut se donner un outil supplémentaire. C’est pourquoi Action Gatineau prévoit 4 millions de dollars dans son cadre financier pour la création d’une réserve immobilière pour logements sociaux et autres besoins sociaux. Cet engagement pourrait donner un coup de pouce à acquérir des terrains lorsqu’opportunités se présentent.

« Je veux continuer d’assumer un leadership en matière de logement et de soutien aux personnes itinérantes, tant auprès du Gouvernement du Québec que du Gouvernement fédéral. » Mme Marquis-Bissonnette souhaite rappeler l’importance de bâtir des logements abordables et vise 175 nouvelles unités par année.

En 2017, à Gatineau, c’était près d’1 enfant sur 3 qui était touché par l’insécurité alimentaire, et la pandémie n’a fait qu’augmenter les demandes d’aides alimentaires. L’équipe d’Action Gatineau propose d’adopter une réglementation qui vise à réduire le gaspillage alimentaire dans les épiceries, les restaurants et les hôpitaux.

« Il faut absolument soutenir les OSBL dans l’implantation de marchés et d’épiceries dans les secteurs en difficulté identifiés par la Table de concertation sur la faim » ajoute Madame Marquis-Bissonnette.

Une réponse à Des actions pour l’équité et la réduction des inégalités

  1. Michel Hivon dit :

    J’aime bien votre programme. Cependant, pour moi des choses manquent pour aider à financer ces projets (logement social etc).Entre autre le projet Brigil qui rapporterait +8M$ en taxes. Dans le passé plusieurs maisons patrimoines ont été relocalisées afin de faire place aux édifices fédéraux et provinciaux et cela n’a pas empêché ce cartier patrimonial de survivre. Je crois que cela va coûté plusieurs votes à Action Gatineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *