D’audace et de vitalité

12 novembre 2018

Jeudi dernier, les membres d’Action Gatineau se sont rassemblés lors d’un 5 à 7 pour célébrer les avancées, depuis les élections du 5 novembre 2017, de leur programme politique. Il s’avère qu’une grande partie du programme voté par les membres du conseil municipal est à l’image des idées et des valeurs d’Action Gatineau.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau et chef d’Action Gatineau a profité du moment pour dresser le bilan de l’an un du nouveau conseil municipal de Gatineau. Un dénominateur commun parmi tous les grands dossiers de la dernière année: audace.

La décision unanime du conseil derrière l’implantation du train léger est sans contredit une grande fierté, puisqu’il s’agit d’un dossier dont les membres du parti rêvent depuis plusieurs années.

Le point de TVQ aux villes figure également dans notre programme depuis les débuts. « J’étais dépeint comme un grand rêveur quand j’en parlais comme nouveau maire en 2013, rappelle M. Pedneaud-Jobin. Mais cinq ans plus tard, à Gatineau, les quatre principaux partis en campagne provinciale prenaient l’engagement unanime de céder un point de TVQ aux villes ! »

Mais indéniablement, la citation patrimoniale est la plus grande fierté. M. Pedneaud-Jobin rappelle : « Il s’agit d’un symbole important pour tracer la ligne entre la volonté du développement, mais pas n’importe comment et pas n’importe où. Nous allons être prêts demain matin à célébrer un projet qui est cohérent avec la vision municipale, à l’image de Zibi et Agora, par exemple. » D’ailleurs, plusieurs nouveaux membres présents à la soirée le sont devenus suite à cette victoire de la protection du quartier du musée.

Humblement, il a rappelé que toute l’audace de ces décisions-là provient d’un groupe d’élus TRÈS allumés qui l’entourent au quotidien et qui font « systématiquement tourner les têtes quand ils interviennent au conseil » : Isabelle N. Miron, Renée Amyot, Maude Marquis-Bissonnette, Myriam Nadeau, Martin Lajeunesse et Cédric Tessier.

Le chef du parti a conclu en remerciant la base militante, le président Donald Roy, le directeur général François Soucy, le directeur des communications Michel Cloutier, le représentant officiel Jean Bernier, les gens impliqués dans les comités de secteurs et l’ensemble du comité de direction.

L’événement a rassemblé près de 160 personnes dont plusieurs membres d’Action Gatineau, de supporteurs et de donateurs. Elle a permis de ramasser un montant de 25 000 $ qui va lui permettre de poursuivre son action politique, signe que la vitalité et la solidité d’Action Gatineau, qui s’appuie grandement sur la participation citoyenne à travers ses ateliers, forums publics et son congrès, n’est plus à douter.

3 réponses à D’audace et de vitalité

  1. Vincent Alary dit :

    J’ai bien aimé cette rencontre. On doit reconnaître leur travail et remercier le groupe des 7 élus.

    Nous devrions créer une formule qui attirerait davantage les 18-45 ans.

  2. Pierre R. Gascon dit :

    En les écoutant et être accueillant afin de connaître leurs désirs et leurs aspirations.

    Cette strate de la population est consciente de l’écologie et de l’état de notre environnement; elle recherche des meneurs pour dialoguer.

    À nous d’être à leur écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *