Déménager dans le Vieux-Hull : un investissement?

06 mars 2019

Jusqu’à la fin de 2019, la Ville de Gatineau offre une aide financière variant de 5 000 $ pour les premiers acheteurs (ne pas être propriétaire depuis au moins cinq ans) à 7 500 $ pour les familles (avoir au moins un enfant âgé de moins de 18 ans). En plus, les acheteurs peuvent bénéficier d’une subvention additionnelle de 6250 à 20 000 $ pour des rénovations dans leur résidence, indique un communiqué de la Ville.

Cyril Lauer, co-propriétaire du restaurant les Vilains garçons, a bénéficié des deux subventions lors de l’achat de son logement sur l’Île de Hull : « En deux ans, j’ai utilisé l’aide financière pour les premiers acheteurs et celle pour les rénovations. C’est un très bon investissement pour les futurs acheteurs. »

Cette aide financière vise à revitaliser le centre-ville. « Depuis 2017, 26 propriétaires ont bénéficié des subventions, explique Maude Marquis-Bissonnette, conseillère du district du Plateau et présidente de la Commission du territoire, de l’habitation et de l’environnement. Et depuis 2014, il y a 50 % plus d’enfants qui sont dans le bassin des deux écoles primaires sur l’Île de Hull. Les familles reviennent et il y a de plus en plus de commerces qui s’installent dans le Vieux-Hull. »

David Keay, résident sur l’Île de Hull, a bénéficié de la subvention pour les premiers acheteurs il y a sept ans : « Honnêtement, on cherchait à s’installer dans le vieux Hull avant de connaître l’existence de la subvention. On a même appris que cette subvention existait après avoir acheté notre maison. Le montant donné nous a permis de faire quelques rénovations et rendre notre arrivée au vieux Hull plus plaisante. »

Vous aimeriez bénéficier d’une aide financière pour déménager sur l’Île de Hull? De l’enveloppe de 300 000 $, la moitié a été distribuée jusqu’à présent. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2019 pour en faire la demande.

Une réponse à Déménager dans le Vieux-Hull : un investissement?

  1. monique Trotier dit :

    Le projet pilote sur l’ouverture des bars proposé par Cédric Tessier, candidat d’Action Gatineau aux dernières élections, va tout a fait à l’encontre de la politique de peuplement du centre ville par les familles. Qui veut s’installer dans un quartier bruyant, non sécuritaire et dont la valeur des maisons diminuera si ce projet est accepté. Le passé l’a prouvé. Action Gatineau est en contradiction avec son programme de peuplement avec des jeunes familles. L’Arih (Association des citoyens de l’Ile de Hull) s’est prononcé contre et m.Tessier n’a certainement pas fait sa campagne à ce sujet car nous n’en n’avons pas entendu parlé.( faites une petite recherche vous verrez) Il a fait sa campagne sur le quartier du musée et les tours Brigil.
    Ce sujet est délicat mais j’avoue que si c’est une promesse d’Action Gatineau, il y a de quoi s’inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *