Des adolescents qui ont l’environnement à coeur

16 juillet 2018

Source: Programme C-vert

Un nouveau projet d’engagement environnemental et communautaire a vu le jour : « Des ados verdissent Notre-Dame, un bac à la fois ». C’est une initiative du programme C-Vert pour sensibiliser les jeunes et les encourager à s’impliquer en environnement.

Chaque année, une nouvelle cohorte est formée. Les jeunes derrière ce projet ont tous l’environnement à cœur et font du compostage et du recyclage le plus possible. Pendant tout le stage, les onze adolescents doivent effectuer leurs déplacements à vélo.

Suite aux changements dans le service de collecte de matières résiduelles, je me suis demandée ce que ces jeunes pensaient de la nouvelle règlementation. Une participante, Sidonie Auclair-Gendron, dit qu’elle est surprise que le compost soit obligatoire depuis hier seulement : « Dans ma famille, on fait du compost depuis que nous avons reçu nos bacs. J’ai réduit ma consommation de linge et je suis végétalienne. Les changements dans le service de collectes sont dans la bonne voie. Si on peut régler les déchets à Gatineau, on pourra voir plus grand, par exemple instaurer des toits verts. Les toits sont des espaces perdus qu’on peut facilement rentabiliser et, en plus, tout le monde a un toit. Les toits verts mèneraient vers une ville plus belle, plus écologique. »

Néomie Ngakan, une autre participante du projet renchérit : « Moi aussi je croyais que le compost était obligatoire à Gatineau. C’est vraiment mais vraiment facile de réduire nos déchets et le gaspillage. Définitivement ça aurait dû être fait plus tôt. Après, on pourra se concentrer à verdir notre environnement et encourager les moyens de transport en commun. Comme je fais presque tous mes déplacements à vélo, je rêve de plus de pistes cyclables pour éviter les détours. »

Pour ces jeunes, le respect de l’environnement fait partie de leur quotidien. Faire du compost et réduire leurs déchets ne semblent pas les déstabiliser. Au contraire, ces changements ne sont pas assez suffisants pour eux. Êtes-vous surpris de voir la relève embarquer si facilement dans le mouvement écologique?

Mis sur pied avec la contribution financière du Fonds Vert de la Ville de Gatineau, le programme C-Vert est partout au Québec. C’est la Commission jeunesse qui a réussi à instaurer le programme C-Vert à Gatineau. Merci à Marie-Ève Turbide, coordonnatrice du programme C-Vert de Gatineau, pour les précieuses informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *