Économie sociale : plus que l’on pense

10 octobre 2018

PAGE en

L’Outaouais est la région où il y a le plus d’économie sociale au Québec. Seulement 55 % des emplois sont à l’extérieur de la fonction publique, contrairement à la moyenne québécoise de 75 %. Il y a donc moins d’entrepreneuriat traditionnel, mais plus d’économie sociale.

Comme une grande proportion des Gatinois viennent de l’extérieur, l’économie sociale peut répondre aux besoins d’appartenir à un groupe où l’on retrouve des gens avec qui partager des expériences et des ambitions professionnelles. Aussi, on peut se créer un emploi, et combler à un manque d’opportunité que l’environnement de la fonction publique ne peut offrir.

« Selon les entrepreneurs, l’économie sociale donne une plus-value au travail, ça ajoute un autre sens au travail, explique Joëlle Richie, conseillère au développement à la CDR. Qu’il s’agisse d’une coopérative ou une organisation à but non lucratif, les employés ont l’impression de desservir leurs propres besoins en même temps. »

L’Incubateur en économie sociale de l’Outaouais (IES07) a vu le jour cet été grâce au Pôle d’économie sociale, au Cégep de l’Outaouais et de la Coopérative de développement régional (CDR) Outaouais-Laurentides. Ce nouvel outil du Pôle d’économie sociale veut accélérer le développement d’entreprises collectives innovantes en fournissant un accompagnement personnalisé aux entrepreneurs ainsi que des ateliers de formations.

« L’IES07, une première au Québec, permet aux entrepreneurs de saisir le momentum explique Joëlle Richie, conseillère au développement à la CDR. Dans la première phase, d’une durée de 4 mois, l’idée d’affaire est testée, le plan d’affaires est élaboré et une entreprise d’économie sociale naît. Dans la seconde phase, d’une durée de 12 mois, c’est le lancement de l’entreprise. Grâce aux ressources offerte par le CÉGEP dans un secteur d’activité spécifique, l’entreprise peut, pas à pas, devenir opérationnelle »

L’IES07 vise deux cohortes par année et, pour l’instant, sept entreprises sont dans le processus. Prochainement, des services d’incubateurs seront déployés dans les MRC rurales.

Le pôle d’économie sociale Outaouais a comme mission de promouvoir le développement de l’économie sociale et de favoriser le partenariat avec les intervenants locaux et régionaux en économie sociale. La CDR offre des services adaptés aux projets en émergence, en proposant un accompagnement personnalisé axé sur le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *