Patrimoine culturel : revalorisation des quartiers et bâtiments historiques

12 février 2020

Avec sa superficie de plus d’un million et demi de km2, la province du Québec est riche en histoire et en culture d’où ses 22 régions touristiques, qui représentent l’emblème d’une nation fière à travers son patrimoine culturel.

Le projet de loi sur le patrimoine culturel, adopté en septembre 2011 par l’Assemblée nationale du Québec, présente le patrimoine culturel comme étant « constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d’évènements historiques, de documents, d’immeubles, d’objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et d’un patrimoine immatériel. En plus, il confère aux propriétaires de biens patrimoniaux la responsabilité de préserver la valeur de ces biens. »

C’est dans cette perspective que s’inscrivent les plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) dans certains secteurs pour en protéger le caractère historique ou patrimonial, en plus d’assurer l’intégration harmonieuse des nouvelles constructions.

Depuis sa mise en place par le Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, plusieurs initiatives ont été entreprises par différentes villes telles que Rivière-du-Loup et Trois Rivières.

Dans la ville de Rivière-du-Loup, plusieurs projets de restaurations d’une valeur de 300 000 $ ont été répertoriés depuis 2016. Le programme compte allouer des subventions d’un montant maximal établi à 50% des coûts admissibles jusqu’à concurrence de 25 000 $.

Quant à la ville de Trois Rivières, le montant de la subvention est de 25 % à 50 % du coût réel des travaux admissibles, pour un montant maximal de 40 000 $.

Malgré les défis à relever dans le secteur touristique, le gouvernement du Québec soutient tant bien que mal le développement et la sauvegarde du patrimoine culturel qui sont des éléments fondamentaux de l’identité québécoise.

Quel est l’état des lieux du patrimoine et de l’histoire à Gatineau?

Michel Prévost de la Société d’histoire de l’Outaouais et de la Table du patrimoine religieux de l’Outaouais : « À Gatineau, la création du site patrimonial du quartier du Musée est une fierté. La toponymie fonctionne bien, surtout concernant les femmes. Nous avons un beau programme de diffusion pour le patrimoine. La Ville offre 11 visites guidées estivales gratuites, avec guide payé. Nous offrons des visites à l’extérieur des sites non protégés. On est un exemple pour le patrimoine archivistique et on a un répertoire existant avec les 50 coups de cœur du patrimoine de la Ville. »

Gatineau devrait-elle imiter les villes de Trois-Rivières et Rivière-du-Loup ?

En lire plus sur le sujet: https://actiongatineau.org/nouvelles/ou-en-est-le-projet-de-musee-regional/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *