Si cadeaux rimait avec écolos

06 décembre 2018

Avoir une démarche responsable ou dites, écologiques, dans le temps des fêtes peut-être un défi de taille. Plus encore, n’est-il pas meilleur de savourer ces petits plaisirs coupables du temps des fêtes dans une parfaite insouciance.

Je ne parle pas d’alcool ici, mais d’achats de cadeaux, de suremballages, de sapins, de nourriture transformée de la consommation électrique avec les lumières de Noël, de la production de gaz à effet de serre avec les nombreux trajets automobiles pour aller festoyer en famille à proximité et à distance.

Aussi, il y a le dilemme d’acheter local, du fait à la main, de produits recyclés ou… ne pas acheter du tout?

Acheter québécois ou local, autant pour le repas que les cadeaux, est une bonne idée pour soutenir l’économie nationale et locale. Il existe des dizaines de sites qui référencent des cadeaux écologiques, responsables, recyclés, faits à la main, recyclés ou locaux ! Au lieu des cartes, on peut privilégier des livres avec un petit mot en quatrième de couverture; comme emballages, pourquoi ne pas utiliser des contenants recyclés ou des vieux calendriers, etc.

Un Noël responsable demande un peu plus d’efforts et de créativités, pour sortir des habitudes traditionnelles. Mais avec Pinterest, Facebook et les innombrables blogues à ce sujet, c’est beaucoup plus facile de penser Noël autrement et c’est peut-être plus valorisant!

Sortir du cadre traditionnel, une étape à la fois

En ce temps de l’année, notre esprit de famille, de solidarité et de communauté n’est-il pas plus fort et présent que jamais. Il n’y a qu’un pas à franchir pour offrir des cadeaux en temps, en dons (paniers de Noël ou pour inviter une famille de nouveaux arrivants à vous joindre pour festoyer, soutenir un organisme sans but lucratif, faire du bénévolat (Nez Rouge, Centraide Outaouais, Moisson Outaouais, les Petits déjeuners du Québec, etc.) Et pourquoi ne pas le faire en groupe? En famille ou entre amis, choisissez une cause qui vous tient à cœur et demandez une contribution volontaire à chacun.

Voici quelques pistes de réflexion dans le choix des cadeaux ayant un faible impact environnemental ou une valeur sociale ajoutée :

  • Est-ce un cadeau utile?
  • Est-il produit au Québec?
  • Est-il créé par un artisan?
  • Pouvez-vous le créer ou le fabriquer vous-même?
  • Encourage-t-il la culture?
  • Soutient-il l’économie sociale?
  • Est-il surremballé?
  • Existe-t-il en version seconde main ou recyclée?
  • Encourage-t-il la personne à bouger?
  • Est-il biologique ou certifié équitable?
  • Est-il durable et non polluant?

Crédit: Tourisme Outaouais

Une personne à la fois

C’est si difficile de changer les mentalités et surtout changer nos habitudes.

Craignez-vous la réaction de votre enfant devant un cadeau emballé avec du papier journal? -> Préparez-le. Quelques semaines avant, sensibilisez-le, selon son âge, au sujet des enjeux environnementaux – et pourquoi ne pas pousser jusqu’à aborder la pauvreté?

Est-ce plutôt la réaction de la belle-mère qui vous effraie? -> Dîtes à votre enfant d’emballer lui-même le cadeau et de le lui donner, en expliquant les raisons écologiques derrière l’emballage sommaire. Nul doute, cela saura la charmer!

Conscientisons donc une personne à la fois, un Noël à la fois. Et ça commence par les enfants, les futurs consommateurs.

Visitez l’un des marchés de Noël pour vous procurer des produits locaux, par exemple celui du Vieux-Gatineau, celui du Musée canadien de l’histoire ou encore celui des Promenades et de Croquez l’Outaouais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *