Aimés des uns, craints des autres

10 juillet 2018

PAGE en

Maggie et Charlie au parc

Les chiens font partie du quotidien. C’est une réalité de la société d’aujourd’hui pour toutes les villes. Ailleurs dans le monde, les chiens sont parfois les bienvenus dans les restaurants, les hôtels, etc. Les propriétaires de chiens aimeraient que leurs toutous les suivent partout, alors que d’autres citoyens les craignent. Comment concilier les besoins de tout le monde? Les parcs sont pour tous les citoyens. Comme il n’existe pas de consensus, la Ville a décidé d’encadrer leur présence.

Depuis le mois dernier, les chiens peuvent être en laisse dans les parcs de la Ville de Gatineau. Les chiens avec laisse sont autorisés dans 250 des 353 parcs de la ville au lieu des 18 parcs auparavant accessibles. Les chiens sans laisse sont autorisés dans six parcs et dans l’aire d’exercice canin dans le secteur d’Aylmer. Comme les chiens sont prohibés sur les terrains sportifs, les structures de jeux pour enfants ainsi que les pataugeoires, jeux d’eau et piscines extérieures, 95 parcs interdisent toujours leur présence. Les chiens potentiellement dangereux, notamment les Pitbull, les Staffordshire bull-terrier et American Staffordshire bull-terrier, ne sont toujours pas permis.

Bien sûr, il va sans dire que c’est la responsabilité du maitre de contrôler son chien, de ramasser ses excréments… et de s’assurer que le chien ne soit pas agressif.

Que pensez-vous des chiens en laisse dans vos parcs? Aimeriez-vous des parcs spécialement pour vos chiens dans votre secteur?

 

 

3 réponses à Aimés des uns, craints des autres

  1. Exilda Doucet dit :

    C’est ridicule de voir comment les chiens passent souvent avant les humains. J’ai une phobie des chiens et les gens ont souvent le commentaire suivant: il n’est pas méchant……….ben oui, je me suis fait mordre par un caniche il y a quelques mois dans une résidence pour personnes âgées, j’en porte encore la cicatrice. Tous les propriétaires de chiens disent que leurs chiens sont gentils mais on a souvent la preuve du contraire. C’est plate mais je ne pourrai plus aller dans plusieurs parcs avec ma petite-fille à cause de ces bêtes!!!

  2. Claude Sirois dit :

    Mon cercle d’amis et moi (Un merle, deux colibris, un monarque, deux tourterelles, un chat qui nous visite à tous les jours et quelques moustiques libres comme l’air … déplorent que les humains fassent de « l’appropriation animale ». Je présume que la majorité de propriétaires amoureux de leurs chiens seront en faveur de tous les services que la ville voudra leur offrir pour leur faciliter la vie et celle de leurs protégés à quatre pattes … le chien qu’on dit « le meilleur ami de l’homme ». Je ne peux malheureusement pas m’exprimer en leur nom, n’étant ni chien, ni propriétaire de chien! Pour le moment, j’aimerais qu’on m’instruise sur la population et la démographie canine à Gatineau et en particulier dans le secteur urbain de Hull et le quartier Manoir des Trembles…. J’aimerais aussi connaitre le budget direct de la ville direct et celui des subventions en subventions pour les services animaliers, la SPCA, les communications et autres frais afférents aux pitous ! Bref, des tableaux avec des chiffres significatifs. Question quiz de la semaine: Il y a combien de chiens domenstiques sur le territoire de la ville de Gatineau?

    • pascale dit :

      Bonjour Claude,

      J’ai appelé à la SPCA pour essayer d’avoir des réponses à vos questions, mais les gens sont débordés. Ils n’ont pas le temps de répondre à mes questions en cette période occupée de l’année.
      Il faudrait sans doute appeler au 311.
      Bonne journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *