Candidat de Touraine : Rida Mahmoud

18 avril 2017

Qu’est-ce qui attire des gens d’expérience et de tous horizons politiques chez Action Gatineau? Au-delà des valeurs et de l’engagement d’être à l’écoute des citoyens, avoir un projet pour la ville, proposé dans un programme concret sur lequel ont travaillé des centaines de citoyens, ça permet de contribuer avec rigueur, sérieux, et de façon organisée, à la politique municipale. Avec le dépôt de son cadre financier en pleine campagne électorale de 2013, Action Gatineau a démontré le sérieux de sa démarche, évitant ainsi de faire des promesses qui ne pourraient pas être tenues une fois les chiffres examinés.

Rida Mahmoud, un ancien candidat conservateur au fédéral qui a été conseiller du ministre de la sécurité publique du Canada et conseiller parlementaire de plusieurs députés, suit Action Gatineau à travers nos forums. Il se reconnaît dans notre projet pour Gatineau, dans nos réflexions et nos questionnements. Conservateur sur les plans de l’économie et de la sécurité, il entend prioriser l’allègement du fardeau fiscal des Gatinois et l’amélioration de la qualité de vie des aînés, dont les revenus, souvent fixes, sont plus rapidement affectés par l’augmentation des charges. Il compte aussi proposer des solutions aux problèmes de congestion routière dans de district de Touraine.

« Cette famille québécoise, comme tant d’autres, démontre la grandeur, la gentillesse, l’ouverture et la bonté du peuple québécois, auquel j’ai l’honneur d’appartenir. » – Rida Mahmoud

Arrivé seul à Gatineau il y a 4 ans, Rida Mahmoud a été accueilli par une famille d’ici, qu’il considère aujourd’hui la sienne. S’il a hâte de mettre ses compétences au service des gens de Touraine, c’est aussi pour améliorer le sort des familles, des communautés multiculturelles, des personnes âgées et des travailleurs qui y vivent, et remercier les gens qui l’ont reçu et soutenu lorsqu’il en a eu besoin.

« Un réfugié n’arrive pas au Canada ou au Québec : il arrive d’abord dans une ville, un quartier et une communauté d’appartenance » – Maxime Pedneaud-Jobin

En tant que deuxième pôle d’immigration au Québec, Gatineau a une population composée de 12% d’immigrants. Considérant le rôle des villes dans le développement des communautés d’appartenance qui soutiennent, entre autres, les immigrants, il est important que le conseil municipal soit représentatif de la population gatinoise. Ceci permet de s’assurer que les décisions prises par le conseil intègrent les différentes réalités des citoyens afin de mieux répondre à leurs besoins, et Maxime Pedneaud-Jobin est heureux d’accueillir un candidat comme Rida Mahmoud, qui enrichit l’équipe par son expérience et par son cheminement d’immigrant, et apporte une meilleure représentativité de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *