Des artistes écoresponsables

07 juin 2019

La saison des festivals rime avec les multiples tournées des artistes. Saviez-vous que la culture produit beaucoup de déchets environnementaux?

L’organisme Artistes citoyens en tournée a donc vu le jour pour inviter les artistes à adopter des comportements plus écoresponsables. À ce jour, une vingtaine de musiciens ont été convaincus, La Bronze, originaire de Gatineau : « En tournée, on demande des produits locaux, on apporte nos gourdes pour éviter les bouteilles d’eau, on emmène nos contenants pour les cafés sur la route, etc.! »

Gatineau est l’une des villes du Québec les plus proactives en environnement dans le domaine événementiel, on en parle ici!

L’industrie culturelle a un coût environnemental­, qu’il s’agisse des festivals ou des fichiers audios. Une récente étude réalisée par l’Université de Glasgow et l’Université d’Oslo révèle que stocker notre musique sur des serveurs consomme énormément d’énergie, sans parler de la transmission à notre fournisseur internet à notre appareil audio. En 2016, l’énergie nécessaire à la production, la transmission de musique par les voies numériques et au refroidissement des serveurs a généré entre 200 et 350 millions de kilogrammes de CO2.

Les tournées d’artistes et les festivals peuvent aussi être de vrais fléaux pour l’environnement. Pensons aux bouteilles d’eau, aux repas consommés dans les plats jetables, aux centaines de kilomètres parcourus en auto ou en avion… En 2006, les Cowboys Fringants ont d’ailleurs créé une fondation financée à partir des recettes des concerts pour compenser leurs émissions de gaz à effet de serre en tournée, de même que celles de leur public.

Connaissez-vous d’autres artistes écoresponsables?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *