Des projets pour développer l’est du secteur Gatineau

04 octobre 2017

Lors d’une conférence de presse tenue le 4 octobre, le candidat à la mairie, Maxime Pedneaud-Jobin, en compagnie de la candidate Nathalie Lepage(district de Rivière-Blanche) et des candidats Aurèle Desjardins (district du Lac Beauchamp), Romain Vanhooren (district de Bellevue) et Luc Gélinas (district du Versant) ont annoncé leurs engagements et visions communes pour l’est du secteur Gatineau.

Depuis plusieurs mois, les candidats de ces quatre districts travaillent en étroite collaboration sur des enjeux qui touchent les citoyens de l’ensemble de leurs districts respectifs. Selon le maire, les citoyens et citoyennes ont besoin d’élus qui discutent des enjeux communs et parviennent à trouver des solutions. C’est l’une des forces de l’Équipe Pedneaud-Jobin pour améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens.

C’est en ce sens que, au cours du prochain mandat, le maire et les candidats de l’est du secteur Gatineau s’engagent à assurer le prolongement du Rapibus jusqu’au boulevard Lorrain et, éventuellement, jusqu’au boulevard de l’Aéroport. Les candidats souhaitent également qu’une piste cyclable soit aménagée le long du Rapibus afin de favoriser le transport actif. À cela s’ajouteront de nouveaux liens afin d’améliorer la connectivité du réseau cyclable entre les districts et de favoriser le transport actif. Ensuite, les candidats s’entendent pour faire du prolongement du boulevard de la Vérendrye un priorité, en s’assurant d’y prévoir des aménagements pour le transport actif. Finalement, les candidats s’engagent à travailler à la revitalisation et à la mise en valeur des artères commerciales, dont la rue Main, qui est à la frontière de quelques districts.

Depuis 2013, plusieurs mesures ont été mises en oeuvre pour l’est du secteur Gatineau. En transport collectif, notons la mise en place de lignes directes suite à l’entrée en service du Rapibus et le début du prolongement du Rapibus par la construction de la station Lorrain et du stationnement incitatif. En matière d’infrastructures, l’arrivée de l’aréna de 4000 places et de trois glaces communautaires permettra de contribuer à développer le secteur de la Cité. La réfection de la rue Notre-Dame sera aussi un vecteur pour la revitalisation du vieux-Gatineau. Au plan économique, la consolidation de l’aéroport, ainsi que l’adoption d’un plan de relance donneront les outils nécessaires à la Ville pour soutenir le développement de son économie locale.

Vision de l’équipe de l’est du secteur Gatineau

Bilan 2013-2017

Infrastructures, loisirs et sports

  • Adoption d’un plan d’investissement de 20 millions $ pour la réfection de Notre-Dame
  • Choix du site de la Cité pour le projet d’aréna de 4000 places
  • Ajout de trois glaces communautaires au projet pour le remplacement de Baribeau et Campeau

Transport collectif

  • Retour de lignes directes suite à l’entrée en service du Rapibus
  • Annonce du début du prolongement du Rapibus jusqu’à Lorrain en commençant par la station
  • Signature d’une entente avec Ottawa pour permettre un arrimage efficace avec le train léger

Développement économique et durable

  • Consolidation de l’aéroport de Gatineau et adoption d’un plan de relance
  • Soutien à la Revitalisation urbaine intégrée du vieux-Gatineau
  • Appui moral et financier au développement du Parc écologique Dalton
  • Adoption d’un plan d’action pour la sauvegarde du Lac Beauchamp

Plan d’action 2017-2021

Infrastructures, loisirs et sports

  • Profiter de l’investissement de 20 millions $ dans Notre-Dame pour revoir les aménagements pour piétons et cyclistes

Transport collectif

  • Prolonger le Rapibus jusqu’à Lorrain
  • Préparer le prolongement du Rapibus jusqu’à l’Aéroport

Transport actif

  • Construire une piste cyclable le long du Rapibus
  • Ajouter des liens manquants pour assurer la connectivité des quartiers

Développement économique et durable

  • Promouvoir et utiliser l’aéroport de Gatineau comme outil de développement économique
  • Mettre en valeur et promouvoir le Parc écologique Dalton comme lieu récréotouristique
  • Développer un circuit cyclable à vocation touristique partant de la rue Jacques-Cartier jusqu’au Parc écologique Dalton

 

Une réponse à Des projets pour développer l’est du secteur Gatineau

  1. Réjean Pleau dit :

    Plan intéressant mais il est difficile de comprendre pourquoi on ne voit pas de plan clair dans vos objectifs pour une transition importante des véhicules polluants de la ville vers des véhicules électriques. Les véhicules hybrides seulement ne sont pas suffisants.
    Nous sommes dans une crise du climat qui va avoir des conséquences néfaste pour la population et la pollution dans la ville aux heures de pointe devient intolérable quand il y a peu ou pas de vent. Il faut faire quelque chose ! Il faut remplacer les véhicules pollueurs par des véhicules électriques et développer une infrastructure de recharge publique importante dans la ville pour encourager l’adoption massive des véhicules électriques. Les gens sont de plus en plus sensibilisés à cet enjeu et vont s’attendre à une action concrète par les prochains élus et représentants de Gatineau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *