FabLab Onaki : un pas de plus vers le droit universel à l’éducation

23 janvier 2020

Connaissez-vous le FabLab Onaki? Depuis un an, trois cohortes ont fréquenté cet établissement d’enseignement dans le secteur Hull.

En cette journée internationale de l’éducation, il importe de saluer les efforts du Centre d’innovation des Premiers peuples (CIPP) qui opère le FabLab.

« Le taux de diplomation est très élevé, explique Céline Auclair, directrice générale du CIPP. Nous accueillons des jeunes autochtones entre 16 et 30 ans qui n’ont pas terminé leurs études secondaires. À travers une formation rémunérée de 5 mois, ils découvrent de nouvelles technologies comme les imprimantes 3D, la découpe laser ou les machines de prototypage, tout en développant de nouvelles habiletés dans la menuiserie, la couture ou le perlage. Pour les prochaines cohortes, nous aimerions avoir une cohorte féminine et une autre seulement en français. »

Ces programmes favorisent l’inclusion sociale et la confiance en soi, ce qui les amènent aisément sur le marché du travail.

Saviez-vous que… plus de la moitié (51,8 %) des Autochtones vivaient en milieu urbain en 2016? La ville de Gatineau comptait 10 420 personnes autochtones en 2016, ce qui représente 3.8 %, un des taux les plus élevés parmi les grandes villes du Québec.

En lire plus sur le sujet: https://actiongatineau.org/blogue/culture-et-identite/toutes-les-deux-semaines-une-langue-autochtone-disparait/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *