Focus sur le district d’Aylmer

30 mars 2017

Largement épargné par les feux, le vieux Aylmer autour de la rue Principale est probablement l’endroit ou l’on retrouve la plus grande concentration de bâtisses historiques bien préservées de toute la ville. On y trouve entre autres la plus vieille église anglicane de l’Outaouais, la coquette Christ Church, l’auberge Symmes, relais des voyageurs du Bas-Canada, et une dizaine de maisons de plus de 180 ans.

Ayant d’abord prospéré grâce à l’industrie du bois et à la ligne de bateaux vapeurs naviguant vers l’ouest sur la rivière des Outaouais, Aylmer a pourtant été déclassée en tant que ville d’importance au profit de Hull à la fin des années 1800. Grâce au tramway, elle est ensuite devenue un lieu de villégiature et, plus tard, une banlieue prisée d’Ottawa et de Hull. C’est donc depuis longtemps que les gens d’Aylmer travaillent et font leurs courses de l’autre côté de la rivière, poussant le chemin d’Aylmer au maximum de ses capacités à presque toutes les époques.

Le district d’Aylmer comprend l’ancien village du même nom, à l’ouest du boulevard Wilfrid Lavigne, et se termine aux limites de la ville, au chemin Terry Fox. Le territoire au sud du boulevard des Allumettières est entièrement développé de quartiers résidentiels de différentes époques et densités, dont un quartier de maisons wartime, au sud de la Principale. De modestes maisons carrées sans fondations, construites pour les vétérans de la deuxième guerre y côtoient d’anciens chalets et de grandes demeures sur de petites rues sans trottoirs, envahies par la nature. Le district est également traversé des restes de l’ancienne voie de chemin de fer Pontiac Pacific Junction, parfois aménagée en piste cyclable, parfois disparue à travers les maisons dans le cœur historique d’Aylmer, et longeant puis devenant le boulevard de Lucerne dans le reste du secteur avant de rejoindre le pont Prince de Galles.

Assemblée d’investiture

C’est dans l’incontournable British de la rue Principale que se tiendra l’assemblée d’investiture qui confirmera dans le district d’Aylmer la candidature de François Sylvestre, homme d’affaires du secteur Aylmer. Vous êtes donc invités à venir y rencontrer ce nouveau candidat ainsi que le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, afin de discuter des enjeux du district, du secteur et de la ville.

Quand ? : jeudi 30 mars à 19h00
Où : British, Salle d’Or, 71 Rue Principale, Secteur Aylmer.

Sources :

Manon Leroux, (2012) L’autre Outaouais – Guide de découverte du patrimoine, Pièce sur pièce, 607p.
Ville de Gatineau – Infoterritoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *