Focus sur Masson-Angers

06 mars 2017

S’étendant du parc de la Baie-McLaurin (en l’excluant) jusqu’aux limites est de la ville, le district de Masson-Angers longe le bord de l’Outaouais et est composé de deux cœurs urbains historiques : Angers, un foyer de protestantisme francophone ayant, selon la tradition orale, caché le rebelle métis Louis Riel en 1885, et Masson, village ouvrier bâti autour de l’industrie du bois et de la pâte de papier.

Dans son histoire récente, l’ancien village, qui a donné son nom au secteur et au district, s’est surtout développé comme une banlieue résidentielle, et sa population est l’une des plus jeunes de la ville. Le district comprend aussi un petit quartier résidentiel, comme un appendice en sandwich entre le parc de la Baie-McLaurin et la rivière Blanche.

À cette hauteur, les berges de la rivière des Outaouais sont dentelées de baies, marécages, îlots et chenaux, en faisant un lieu privilégié pour les amoureux de la nature. Le patrimoine bâti, méconnu et parfois en piteux état, pourrait profiter d’une certaine revitalisation. La gare de Masson, la plus ancienne de l’Outaouais et citée patrimoniale, a fait l’objet de quelques projets de développement ces dernières années, qui sont tous tombés à l’eau devant les sommes importantes à investir dans la restauration. Située près de la piste cyclable qui formera bientôt une boucle le long de la rivière du Lièvre entre Buckingham et Masson, le développement d’une offre touristique plus intéressante dans le vieux Masson permettra peut-être de lui trouver une nouvelle vocation.

La position excentrée des cœurs d’Angers et de Masson constitue un défi au niveau du transport en commun, dont les résidents ont constaté une diminution de desserte depuis l’arrivée du Rapibus. Il serait important de corriger le tir à ce niveau afin de favoriser les déplacements actifs et accessibles et le développement d’un meilleur sentiment d’appartenance à la grande Ville de Gatineau.

Alain Bergeron, présentement chargé de projet chez Ray Neon Signs, se présentera aux élections de novembre pour le poste de conseiller du district de Masson-Angers. L’assemblée d’investiture qui l’officialisera en tant que candidat d’Action Gatineau aura lieu le jeudi 9 mars à 19h00, à l’église Notre-Dame des Neiges, 3 rue Donat-Saint-Amour (Masson). Venez le rencontrer, en présence du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, pour leur faire part des enjeux qui vous touchent.

 

Sources :

Manon Leroux, (2012) L’autre Outaouais – Guide de découverte du patrimoine, Pièce sur pièce, 607p.

Ville de Gatineau – Infoterritoire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *