Focus sur Pointe-Gatineau

03 mars 2017

Situé au croisement des rivières Gatineau et des Outaouais, le district de Pointe Gatineau est un des plus vieux de la ville et s’est d’abord développé autour de la drave. Il a accueilli de nombreux « cageux », ces hommes venus d’un peu partout risquer leur vie pour la gagner en dansant sur les billes de bois en flottaison. On y trouve tout un secteur patrimonial, le long de la rue Jacques Cartier, un grand parc marécageux, La Baie, et un ruisseau, parfois caché, parfois accessible. L’offre commerciale se trouve sur le boulevard Gréber, qui subira bientôt une cure de rajeunissement, et aux Promenades de Gatineau.

Bordé à l’ouest et au nord par l’autoroute 50, le boulevard Maloney et le Rapibus, Pointe-Gatineau n’est pas un district d’où l’on sort facilement à pied. Par contre, le design rectiligne à l’ancienne de plusieurs de ses rues et sa densité, due à une bonne proportion de logements, en font un endroit idéal pour le transport actif. Son cadre bâti est assez varié, ayant été construit à différentes époques, et mériterait un peu d’amour à certains endroits.

Malgré le fait que ce district se situe dans la moyenne pour la taille de sa population, il fait partie des districts où vivent le plus de personnes âgées. En effet, 30% des aînés de la ville vivent dans les districts de Pointe-Gatineau, du Lac-Beauchamp, du Versant et Parc-de-la-Montagne-St-Raymond. C’est également un des districts où les revenus sont les plus bas et où la population est assez variée culturellement. C’est donc un milieu de vie offrant plusieurs avantages qui présente des défis de préservation et de mise en valeur pour maintenir et améliorer la qualité de vie de ses résidents.

Myriam Nadeau, candidate sortante du district de Pointe-Gatineau, s’y représentera en novembre prochain. Son assemblée d’investiture aura lieu le mardi le 7 mars à 18h30, au restaurant La Creppa, 106 boulevard Gréber. Le chef d’Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin sera présent pour appuyer Myriam Nadeau, et tous deux se feront un plaisir d’entendre vos préoccupations et de répondre à vos questions.

 

Sources :

Manon Leroux, (2012) L’autre Outaouais – Guide de découverte du patrimoine, Pièce sur pièce, 607p.
Ville de Gatineau – Infoterritoire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *