Les élu.es du caucus d’Action Gatineau ont déposé leurs demandes budgétaires pour le prochain budget 2023

27 juin 2022

Comme chaque année, les élu.es du conseil municipal sont invité.es à faire connaître leurs demandes budgétaires pour l’année suivante. À cet effet, les élu.es d’Action Gatineau ont fait l’exercice en cohérence avec le programme du conseil municipal.

Alors que se tiendront cette semaine deux journées de discussions prébudgétaires, la conseillère de Touraine Madame Tiffany Lee Norris-Parent et le conseiller de Limbour, M. Louis Sabourin, ont fait connaître certaines des demandes faites pour les districts, qui touchent aussi des dossiers à la grandeur de la ville.

 

Demandes budgétaires déposées par M. Sabourin :

  • Mise en œuvre des recommandations du Comité participation citoyenne : 600 000 $

Un comité de travail, composé de Steven Boivin, Louis Sabourin, Olive Kamanyana et Anik Des Marais a été mis en place suite à la décision d’abolir le projet d’Office de consultation publique, et de plutôt réactualiser le cadre de référence de participation citoyenne ainsi qu’une analyse des besoins. Les recommandations de ce comité ne sont pas encore connues, mais il est évident que des fonds seront nécessaires pour la mise en œuvre, et il sera important de pouvoir procéder rapidement.

  • Mesures modération vitesse : 1,5$ million

Comme inscrit dans le programme du conseil, il y a une volonté d’augmenter les mesures d’atténuation de la vitesse et de modération dans les quartiers.

  • Réfection et entretien d’escaliers extérieurs + ajout de rampes : 500 000$

Il y a une dizaine d’escaliers dans le district de Limbour ainsi que dans d’autres districts. Il s’agit de liens importants au cœur de nos quartiers, dont la réfection n’est couverte par aucune enveloppe particulière. Dans plusieurs cas, l’ajout de rampes ou de main courante pourrait aussi faciliter l’utilisation et la sécurité.

 

Demandes budgétaires déposées par Mme Tiffany Lee Norris-Parent :

  • Revitalisation de la bibliothèque de Riviera : 300 000 $

La bibliothèque de Riviera (12, rue de Picardie) est l’une des plus vieilles bibliothèques de notre réseau municipal. Elle est située au cœur du quartier Riviera. C’est un lieu de culture et de divertissement important pour l’ensemble des membres de la communauté. Cet établissement est considérablement en manque d’amour et bénéficierait grandement d’une cure de rajeunissement. La revitalisation comprendrait notamment du nouveau mobilier (tables et chaises), de nouvelles fenêtres pour fournir un meilleur éclairage, un espace de jeux pour enfants (ex : avec des blocs Lego). Il serait souhaitable que la bibliothèque bénéficie des travaux de modernisation semblables à ceux réalisés à la bibliothèque Aurélien-Doucet, en 2018. Potentiellement, l’enveloppe accordée en 2023 pour la bibliothèque de Riviera pourrait ensuite devenir une enveloppe annuelle récurrente pour rafraîchir les bibliothèques de quartier. Cette enveloppe servirait la première année (2023) pour la modernisation de la bibliothèque de Riviera. Elle serait ensuite attribuée aux autres bibliothèques de la Ville lors des années subséquentes.

  • Création poste responsable relations avec les Premières Nations : 100 000 $ – 150 000 $/an.

Cet employé municipal permettrait de favoriser le rapprochement et les bonnes relations entre la Ville et les membres des peuples autochtones, notamment avec la communauté Anishinabeg de Kitigan Zibi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *