Les nuisances en ville

22 octobre 2019

 

En ville, les nuisances sonores sont plus nombreuses qu’en campagne. Qu’il s’agissent des alarmes des véhicules d’urgence, du trafic des autos, des klaxons… et depuis récemment, les alarmes sonores de recul qui se sont étendues à tout type d’automobile.

Une étude de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) s’est récemment penchée sur une nouvelle technologie d’alarmes de recul de véhicule lourd, basée sur l’utilisation d’un signal large-bande (bruit de type « pschitt-pschitt »). Elle pourrait finalement nous éviter d’avoir à endurer un bruit qu’on croyait être obligé de vivre et faire avec.

Selon le manufacturier, cette alarme serait plus sécuritaire pour les travailleurs tout en causant moins de nuisance environnementale que l’alarme conventionnelle (bruit de type « beep-beep »). L’étude conjointe du Programme d’audiologie et d’orthophonie de l’Université d’Ottawa et du secteur Prévention des risques mécaniques et physiques de l’IRSST compare la nouvelle technologie des alarmes large-bande aux alarmes conventionnelles du point de vue de la sécurité des travailleurs.

L’étude a confirmé que l’alarme large-bande est conforme à la norme SAE J994, qui est la plus utilisée pour la qualification des alarmes installées sur des véhicules lourds. Elle a aussi conclu que ce type d’alarme ne met pas en danger la sécurité des travailleurs.

Cette nouvelle alarme moins bruyante révolutionnera-t-elle notre quotidien en ville? Chose certaine, elle contribue à une vie moins dérangée sur le plan sonore.

En lire plus: actiongatineau.org/nouvelles/les-associations-de-residents-partenaires-de-la-ville-de-gatineau/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *