Maître négligeant, chien dangereux

28 juin 2019

Depuis l’été dernier, les chiens peuvent être en laisse dans les parcs de la Ville de Gatineau. Les chiens avec laisse sont autorisés dans 250 des 353 parcs de la ville au lieu des 18 parcs auparavant accessibles. Les chiens sans laisse sont autorisés dans six parcs et dans l’aire d’exercice canin dans le secteur d’Aylmer. Comme les chiens sont prohibés sur les terrains sportifs, les structures de jeux pour enfants ainsi que les pataugeoires, jeux d’eau et piscines extérieures, 95 parcs interdisent toujours leur présence. Les chiens potentiellement dangereux, notamment les Pitbull, les Staffordshire bull-terrier et American Staffordshire bull-terrier, ne sont toujours pas permis.

Concernant la réglementation des chiens dangereux, Gatineau est à l’avant-garde des autres villes du Québec. La Ville responsabilise le maître, en lui octroyant la responsabilité de contrôler son chien, de ramasser ses excréments… et de s’assurer que le chien ne soit pas agressif.

Que pensez-vous des chiens en laisse dans vos parcs? Utilisez-vous les parcs spécialement pour chiens dans votre secteur?

Pour en savoir plus:

Aimés des uns, craints des autres

 

4 réponses à Maître négligeant, chien dangereux

  1. Marie-Hélène Guay dit :

    Dans un monde logique, vous auriez demandé à un professional de la santé animale, genre un vétérinaire, ce qu’il/elle en pense de votre loi raciste et faussement rassurante.

  2. Sylvie dit :

    Je ne comprends pas, j’ai reçu un avertissement que mon chien avait fait ses besoins sur une propriété privée mais il a seulement fait pipi sur le bord de la rue!!! Est ce interdit??

  3. Payricia Legris dit :

    Votre interdiction de certain chiens basé sur l’apparence ne protège en rien personne!
    C’est subjectif et aucunement fondé sur la science, les faits (non les médias poubelles ne sont une source valable) ou les multiples recherches faites sur le sujet.

    En tant qu’élus, vous avez peur de faire ce qui se doit: sensibiliser et éduquer la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *