Marchés publics terminés, mais pas l’achat local!

15 octobre 2020

La semaine passée a eu lieu la dernière édition du Marché public d’Aylmer et cette semaine c’était au tour du Marché public du Plateau. Le Marché public Notre-Dame a clôturé sa saison le 4 septembre.

« Quelle belle saison malgré tout! souligne Dominique Myre, directrice du marché public du Plateau et du Marché Vieux-Hull. Merci à tous nos producteurs et clientèle si loyale, à l’an prochain! On a entendu les demandes du public et des producteurs, qui désiraient maintenir le marché. Les gens ont été au rendez-vous chaque semaine et avec l’engouement de l’achat local, on est confiants de revoir ces clients au marché lors des prochaines années. »

Petit rappel que le Marché du Plateau a vu le jour suite à l’initiative de la conseillère municipale, Maude Marquis-Bissonnette.

L’achat local figure dans notre programme (résolution 5.06). Nous aimerions remercier les producteurs et les productrices agricoles qui travaillent fort, et ce toute l’année. En ces temps difficiles pour tout le monde, l’importance de l’achat local prend tout son sens.

Il est possible de continuer à encourager l’achat local, par exemple en achetant des paniers de produits frais et locaux. Allez fureter sur le site du Marché Outaouais! La coopérative de solidarité compte une soixantaine de producteurs de la région. Vous pouvez commander en ligne votre viande, vos fruits et légumes ainsi que des produits transformés de la région. Votre commande est ensuite livrée à domicile ou disponible en boutique.

Consultez le répertoire des entreprises sur la nouvelle plateforme en ligne Croquez l’Outaouais de la Table agroalimentaire de l’Outaouais. Le répertoire bilingue comprend plus d’une centaine d’entreprises des secteurs agricoles et agroalimentaires de la région.

Rappelons qu’en 2017, les membres d’Action Gatineau ont voté en faveur d’une résolution souhaitant que la Ville se donne l’objectif de devenir une « ville nourricière ». Pour ce faire, elle devra poursuivre ses efforts de soutien à l’agriculture urbaine, maximiser l’utilisation des plantes comestibles dans les espaces verts, faciliter l’agriculture à petite échelle sur les terrains publics, poursuivre le développement des jardins communautaires universellement accessibles et soutenir les comités citoyens qui les administrent. Mission accomplie! Cet objectif se retrouve dans le plan de travail de la Commission ville en santé.

Soutenez financièrement votre parti politique municipal!

Si vous voulez être au courant avant tout le monde, aimez notre page Facebook.

Devenez membre pour pouvoir voter à l’AGA du 22 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *