Une voix pour la vision des citoyens

16 juin 2016
Patrick Duguay est Directeur général de la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides.

Patrick Duguay a occupé la présidence d’Action Gatineau de la fondation jusqu’à mai 2015.

« Les citoyens ont-ils une vision pour Gatineau? » C’est la question que Patrick Duguay et Maxime Pedneaud-Jobin, respectivement président et chef d’Action Gatineau, se sont posés il y a à peu près six ans, et qui a semé les premières graines de ce parti hors normes. Assis à la terrasse de la Tierra Coop, Patrick Duguay, un habitué des lieux, me raconte comment de cette question a germé un mouvement citoyen, puis une volonté de donner une forme concrète à ce mouvement.

Fonder un parti? D’accord, mais pas n’importe lequel!

Ce n’est qu’après avoir examiné toutes les autres options que les initiateurs du groupe Projet Gatineau, né d’un manifeste et de nombreux rassemblements et discussions sur l’avenir de la ville, finit par admettre que le parti était la meilleure forme que pouvait prendre ce mouvement citoyen. Pour faire changer les choses concrètement il devait se donner des outils politiques et proposer sa vision au sein du conseil municipal.

Cependant, il a été entendu dès le départ que ce parti aurait des façons de faire originales et des pratiques exemplaires. On voulait des élus portant un programme et des valeurs, mais libres de voter différemment sur les autres questions. On voulait des pratiques de financement d’une grande transparence. On voulait un parti ouvert et moins partisan, dans lequel les citoyens, membres ou non sont invités aux assemblées et ont droit de parole. Et c’est ce qu’on a fait.

Des choix exigeants

Donner de la latitude aux élus comporte des risques. La ligne est parfois mince à savoir si une question concerne les valeurs du programme ou pas, et certains votes auraient eu un autre résultat avec une ligne de parti stricte. La transparence peut coûter cher aussi, certains donateurs se sont retirés en sachant que leur nom et le montant de leur don seraient publiés par le parti immédiatement. Et travailler avec plutôt que contre les autres en cherchant des terrains d’entente, ça peut donner une impression de faiblesse.

Alors pourquoi se compliquer la vie avec ces principes? Parce que les principes ne peuvent pas qu’être décoratifs : ils donnent au parti toute sa valeur. Y tenir nous a valu un nouvel élu, Cédric Tessier, qui au départ ne croyait pas que la liberté et la transparence seraient maintenus. Parce qu’ils permettent de tendre vers un idéal tout en étant inclusif. Et enfin parce que ça rejoint la population : avec 1500 membres, Action Gatineau a de quoi rendre jaloux même des formations politiques provinciales!

Influencer l’avenir

 « Si vous croyez être trop petit pour avoir un effet, essayez de dormir avec un maringouin. »

- citation attribuée au Dalaï-lama

Selon Patrick Duguay, Action Gatineau constitue la plus belle plateforme pour permettre aux citoyens de s’exprimer et de faire bouger les choses. Il n’est pas de meilleure motivation pour s’engager et se mobiliser pour l’avenir de notre ville que de savoir que notre voix sera entendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *