29 000 personnes vivent en situation d’insécurité alimentaire en Outaouais

15 avril 2019

Connaissez-vous l’Escouade anti-gaspillage alimentaire de l’Outaouais? Sa mission est de réduire le gaspillage alimentaire en Outaouais et redistribuer les denrées pour lutter contre la faim et l’insécurité alimentaire. L’Escouade, c’est une myriade de partenaires qui agissent dans cette direction, sans qui les nombreux succès ne seraient pas possibles. Depuis 2014, plus de 100 tonnes de denrées ont été détournées des sites d’enfouissement et ont nourri les bénéficiaires d’organismes œuvrant en insécurité alimentaire en Outaouais.

L’Escouade permet donc de limiter les impacts environnementaux du gaspillage alimentaire tout en créant des initiatives novatrices. Parmi celles-ci nommons les frigos anti-gaspi, qui se trouvent au nombre de 12 en Outaouais, dans 11 endroits différents. Les citoyens peuvent y apporter des denrées fraîches, des alimentais secs, des produits laitiers ou céréaliers, de la boulangerie, etc., ou en prendre, selon le besoin. Ils sont en libre accès en tout temps. Avec l’engouement autour de ces frigos communautaires, nous pouvons constater à quel point l’insécurité alimentaire est présente, mais surtout invisible.

Selon la carte communautaire de la faim de la Table de concertation sur la faim et le développement social en Outaouais (TCFDSO), il y a 29 000 personnes vivant en situation d’insécurité alimentaire en Outaouais, dont 5 300 sont des enfants de moins de 12 ans. Dans ce contexte, il est essentiel d’agir sur le gaspillage alimentaire qui pourrait nourrir plusieurs de ces personnes. L’Escouade encourage et informe la société des nombreux impacts du gaspillage alimentaire dans un contexte d’insécurité alimentaire en tenant des kiosques de sensibilisation et de recrutement de bénévoles. En effet, l’Escouade ne pourrait pas connaître autant de succès sans ses bénévoles dévoués qui viennent dans les champs et recueillent les denrées données généreusement par les agriculteurs et agricultrices.

L’Escouade est ainsi très bien entourée de ses partenaires agricoles qui donnent généreusement leurs surplus et leurs invendus lors des marchés publics, les nombreux organismes communautaires et des centaines de bénévoles motivés et impliqués. Créée par les membres de la TCFDSO, l’Escouade a différents partenariats qui lui octroient sa notoriété en matière de réduction du gaspillage alimentaire et de l’insécurité alimentaire, ainsi que dans son rôle d’accès à des denrées fraîches en saison estivale.

L’Escouade était la fière gagnante de trois prix en environnement en 2018, soit le prix Coup de cœur et le prix Reconnaissance de la soirée Les Vertuoses d’Enviro-Éduc-Action et le prix du public pour le Prix Demain Le Québec 2018 de la Fondation David Suzuki. L’Outaouais tout entier était derrière l’Escouade pour le prix Demain Le Québec, auquel même plusieurs conseillers et le maire de la Ville de Gatineau ont personnellement partagé et donc contribuer.

L’Escouade anti-gaspillage alimentaire de l’Outaouais fait rayonner notre ville et dessert des organismes œuvrant en insécurité alimentaire sur tout le grand territoire de la Ville de Gatineau!

Quelque 25 organismes de la région ont distribué les denrées précieuses à leurs bénéficiaires ou par le biais des frigos-partage que l’Escouade anti-gaspillage met à leur disposition. Ces frigos permettent d’aider les périodes du mois difficiles pour les ménages à faible revenu, mais permettent aussi d’aider ceux auxquels le système ne réussit pas à atteindre pour diverses raisons. Ils permettent également une solidarité citoyenne en invitant le quartier de partager l’abondance, réduisant donc l’empreinte écologique des citoyens, qui est évalué à 47 % de la problématique du gaspillage alimentaire. L’engouement de ces frigos-partage continu, avec ses 11 frigos sur le grand territoire de Gatineau, entre Saint-André Avelin et jusqu’à Val-des-Monts. D’autres sont en phase de démarrage, démontrant ainsi que les besoins en insécurité alimentaire sont bien réels et invisibles.

Soyez à l’affût des prochaines activités et devenez bénévole en suivant l’Escouade anti-gaspillage alimentaire sur la page Facebook ou par courriel!

Cet article a été rédigé en collaboration avec Jessyca Champagne, chargée de projet pour l’Escouade anti-gaspillage alimentaire.

L’économie circulaire profite à Gatineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *