Un plan pour améliorer l’accès aux services pour les familles et les aînés

25 septembre 2017

À l’occasion d’une conférence de presse tenue le 25 septembre, l’Équipe Pedneaud-Jobin a présenté son plan pour les quatre prochaines années afin d’améliorer l’accès aux services pour les familles et les aînés en vue de l’élection du 5 novembre prochain.

Entouré de madame Myriam Nadeau, candidate dans Pointe-Gatineau, de monsieur Étienne Boulrice, candidat dans Carrefour-de-l’hôpital, de monsieur Rida Mahmoud, candidat dans Touraine et de Yolaine Ruel, candidate dans Parc-de-la-montagne-Saint-Raymond, Maxime Pedneaud-Jobin a souligné l’importance pour la Ville de Gatineau de contribuer à bâtir la qualité de vie de ses citoyennes et citoyens, en particulier pour les familles et les aînés.

Au chapitre des actions prévues, le maire et son équipe souhaitent ajouter des jeux d’eau dans les quartiers où les besoins sont importants. Ils ont également signifié leur intention d’allonger la saison d’ouverture des piscines extérieures. Des gestes qui, selon eux, sont nécessaires pour adapter l’action municipale dans le contexte des changements climatiques. Des chaleurs comme celles des  deux dernières semaines seront de moins en moins exceptionnelles à cette période de l’année, ce qui nécessitera de rendre disponibles les infrastructures nécessaires pour permettre à la population de se rafraîchir.

M. Pedneaud-Jobin et son équipe proposent également d’investir davantage dans les sports et loisirs, notamment pour les aînés, sachant que leur nombre augmentera de façon importante d’ici 2031. Des activités nombreuses et accessibles sont nécessaires, en particulier pour briser l’isolement et pour les inciter à demeurer actifs le plus longtemps possible.

Le maire et son équipe veulent aussi préserver des services importants, comme les camps de jour, et voir à en améliorer l’offre. Selon eux, les camps de jour permettent à plusieurs familles d’avoir accès à un service de qualité à prix abordable.

Une réponse à Un plan pour améliorer l’accès aux services pour les familles et les aînés

  1. Danielle Mathieu dit :

    Ce n’est pas tout de proposer des aménagments aux parcs, encore faut-il en assurer l’entretien, notamment celui du patrimoine biologique. L’état d’entretien du parc Woods est devenu pitoyable ces dernières années. Espaces non tondus: plantes toxiques croissant dans des aires de jeu (une plainte a été formulée, mais j’ai fini par m’en occuper): négligence des plantations sur les bordures de terrains appartenant à la ville (j’ai fait une demande d’entretien au 311 pour la haie de llilas bordant mon terrain et on m’a répondu que la ville laisse désormais ces travaux aux soins des propriétaires adiacents. Cela m’a coûté 450$ et beaucoup de travail… Pas contente du tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *