À tout problème sa solution créative!

20 novembre 2020

Cet article est le dernier d’une série de quatre qui souligne le travail d’entrepreneurs d’ici lors de la semaine de l’entrepreneuriat.

Gestion Monox a dû rivaliser d’imagination pour contrer les défis liés à la COVID-19. L’entreprise spécialiste documentation visuelle  et en  prévention des intoxications par monoxyde de carbone sur sites d’excavation et de dynamitage comptait parmi les entreprises essentielles, car elle doit passer avant les travaux de construction (compagnies de construction et d’aqueduc.)

« Nous faisons des visites à domicile, donc nous avons dû adapter la procédure en fonction des nouvelles recommandations de la Santé publique, » raconte la présidente Nadya Michel. Avec la 2e vague, elle constate toutefois un ralentissement.

« Nous avons eu une pénurie de main d’œuvre en raison de la PCU et des craintes liées à la santé, » explique Mme Michel. « Pour pallier cela, on évalue des partenariats avec d’autres firmes au niveau des ressources humaines. Je dois ajuster mon offre de services avec la nouvelle réalité et pour ce faire, nous avons enclenché le processus pour être une entreprise 4.0, avec l’appui du Ministère de l’économie et de l’innovation. »

Même si le développement des affaires en Outaouais a considérablement ralenti cette année, l’entrepreneure ne remet pas en question ses choix : « Je suis alignée avec ma personnalité rêveuse et créative. L’entrepreneuriat pour une personne atypique, c’est l’idéal, car on crée constamment. Chaque problème est une opportunité, alors la COVID a apporté son lot de projets! »

En lire plus sur le sujet :

Cette flamme de l’entreprenariat

Les comportements d’achats changent, les entreprises aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *