Rareté de la main d’œuvre et le tabou de la santé mentale

04 août 2020

Saviez-vous que les jeunes travailleurs changent en moyenne d’emploi tous les 18 mois? Ça, c’était avant la COVID.

La pénurie de main d’oeuvre est toutefois encore d’actualité dans plusieurs secteurs. Chaque année, de plus en plus de personnes sont à la recherche d’emplois et prennent leur retraite. Comment composer avec cette rareté et cette mobilité de la main d’œuvre?

« Les personnes avec des limitations fonctionnelles peuvent occuper certains emplois et donc aider à résorber la pénurie de main d’œuvre, explique Alexandre Grandmaître, agent d’intégration à l’Envol. Si les entreprises développent des accommodements au travail, le travailleur fonctionnera bien, se sentira inclus et compris. Il y a donc de grandes possibilités qu’il y travaille à long terme. Les entreprises qui auront injecté un peu d’argent et de temps en amont en tireront un bénéfice à long terme, puisqu’il y aura un plus faible taux de roulement. »

Comme 1 personne sur 4 aurait des troubles de santé mentale dans sa vie, il s’agit d’un important enjeu de société. Les entreprises ont un rôle à jouer, soit d’ouverture et de les outiller.

Quelques ressources disponibles dans la région:

  • Pour les employeurs et employés en recherche active : larelance.ca
  • Pour des emplois dans la culture forestière : collectifbois.ca/
  • La Chambre de commerce de Gatineau outille les entrepreneurs afin d’améliorer leurs pratiques de rétention et d’organisation du travail dans un contexte de rareté de main-d’œuvre. Consultez leur site pour parcourir le répertoire des consultants, organismes publics et parapublics qui peuvent les appuyer, les activités de développement des compétences, les références documentaires et tout autre information pertinente : https://ccgatineau.ca/maindoeuvre/
  • L’Envol SRT est un organisme communautaire régional sans but lucratif dont la mission consiste à favoriser l’accès et le maintien au travail pour des adultes ayant rencontré des difficultés de santé mentale. Des programmes de réintégration au travail et de prévention et de promotion de la santé au travail sont aussi offerts : envolsrt.org/

En lire plus: Gatineau, précurseure pour contrer la pénurie main d’oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *