Des espaces verts et un accès aux cours d’eau pour améliorer la qualité de vie

10 octobre 2017

Lors d’une conférence de presse tenue le 10 octobre, le candidat à la mairie Maxime Pedneaud-Jobin était entouré de François Sylvestre (Aylmer), Aurèle Desjardins (Lac-Beauchamp) et d’Isabelle N. Miron (Orée-du-Parc) pour dévoiler le plan de l’Équipe Pedneaud-Jobin – Action Gatineau pour les quatre prochaines années concernant les espaces verts et l’accès aux cours d’eau.

Les forêts, rivières et ruisseaux qui traversent Gatineau font partie de notre identité et font la fierté des gens d’ici. Que ce soit le Parc de la Gatineau, le Parc des Cèdres, la rivière des Outaouais, la Forêt Boucher, le Parc du Lac Leamy, le Parc du Lac Beauchamp, le Parc écologique Dalton, la rivière Gatineau ou le Centre nautique de la Lièvre, tous offrent un panorama unique, un charme particulier et des activités prisées des Gatinoises et des Gatinois. Pour continuer d’en profiter, il faut les entretenir adéquatement, les préserver, et surtout, les mettre en valeur.

Durant les dernières années, plusieurs investissements ont été consacrés à nos espaces verts et à l’accès aux rivières (rue Jacques-Cartier (43 M$), Parc des Cèdres (5,4 M$), Parc du Lac Beauchamp (1,1 M$), Parc écologique Dalton (0,6 M$), Centre nautique de la Lièvre (0,2 M$)), investissements qui s’ajoutent à ceux consacrés à la réfection des installations dans les parcs actuels et à la création de nouveaux parcs (exemple : Parc Central (2,2 M$)).

Le maire et son équipe souhaitent en faire encore plus dans les prochaines années et s’engagent à investir pour continuer d’améliorer les aménagements dans les espaces verts actuels. Par exemple un montant de 5 M$ sera alloué aux aménagements extérieurs au Parc des Cèdres, et un nouveau plan quadriennal sera consacré aux autres parcs de la ville où les besoins d’aménagements sont importants. Les candidats vont assurer l’aménagement de nouveaux espaces verts et mettre en valeur les forêts urbaines actuelles, par exemple en cédant la gestion de la Forêt Boucher à la Fondation et en lui donnant les moyens d’investir pour favoriser sa préservation.

Enfin, M. Pedneaud-Jobin et son équipe s’engagent à investir un montant annuel de 100 000 $ dans un programme d’accès et de protections des rivières, en plus de travailler à consolider les infrastructures et de travailler avec des partenaires privés pour améliorer l’offre de loisirs en plein air.

Plan de mise en valeur des espaces verts

Bilan 2013-2017

Améliorer les espaces verts existants

  • 28,7 M$ destinés à l’aménagement de plus de 110 parcs municipaux, sentiers récréatifs et espaces verts (ex. : Remplacement de structures dans les parcs et mise en place de modules d’exercice pour adultes)
  • 5,4 M$ pour la reconstruction du pavillon au Parc des Cèdres
  • 600 000 $ pour de nouveaux aménagements au Parc écologique Dalton

Aménager de nouveaux espaces verts

  • Aménagement de nouveaux parcs dans les quartiers (ex. : Parc Central au Plateau – 2,2 M$)

Améliorer l’accès aux cours d’eau

  • Finalisation du réaménagement du secteur riverain de la rue Jacques-Cartier (investissement de 43 M$)
  • 1,1 M$ destiné à la sauvegarde du Lac Beauchamp
  • Investissements de 5,1 M$ pour améliorer l’accès aux cours d’eau (ex. : aménagement du terrain et de la rampe de mise à l’eau sur le chemin du Quai à Masson-Angers)
  • 175 000 $ pour appuyer le développement du Centre nautique de la Lièvre

Plan d’action 2017-2021

Améliorer les espaces verts existants

  • Investir dans les aménagements extérieurs du Parc des Cèdres (5 M$)
  • Adopter un nouveau plan d’investissements pour améliorer les installations des parcs existants

Aménager de nouveaux espaces verts et les mettre en valeur

  • Céder la gestion de la Forêt Boucher à la Fondation
  • Investir pour la mise en valeur les forêts urbaines, dont la Forêt Boucher (1 M$)
  • Démarrer la démarche de réhabilitation du Parc de la Baie afin de pouvoir l’utiliser à l’année (500 000 $)
  • Continuer d’investir dans la création de nouveaux parcs dans les quartiers
  • Développer un nouveau partenariat avec la CCN pour améliorer l’offre dans le Parc de la Gatineau

Améliorer l’accès aux cours d’eau

  • Mettre en place un programme d’investissements visant l’accès à l’eau et la préservation des berges (100 000 $ par année)
  • Consolider le réseau d’infrastructures des centres de plein air près des cours d’eau
  • Développer des partenariats avec les entreprises privées et publiques pour accroître l’offre de services en loisirs de plein air
  • Mettre en valeur l’offre de services en matière de plein air urbain
  • S’assurer que les usagers d’embarcations non-motorisées puissent en profiter autant que les usagers d’embarcations motorisées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *