François de Bellefeuille, entrepreneur dans l’âme

10 septembre 2020

François de Bellefeuille est co-fondateur de trois entreprises à Gatineau-Ottawa. Entrepreneur dans l’âme, il a commencé dans la maison de ses parents en 2006. Il s’implique maintenant auprès d’entrepreneurs de la Chambre de commerce de Gatineau, au CILEX et à Innovation Gatineau. Portrait d’un passionné natif de Gatineau.

Action Gatineau : Raconte-nous tes débuts en entreprenariat.

François de Bellefeuille : Depuis que j’ai 14 ans, j’ai toujours eu un sens entrepreneurial. J’ai toujours voulu apprendre et me mettre dans des positions inconfortables. J’aime me pousser, développer et avoir à avancer pour apprendre. En entrepreneuriat, on se met toujours dans des positons ou nous ne sommes pas experts, mais nous devons nous entourer des bonnes personnes.

La vraie aventure a débuté en 2006, au début de nos études universitaires. Ça faisait longtemps que Francis Hétu et moi voulions démarrer une entreprise. Nous n’avions aucune mise de fonds, juste de la bonne volonté. On faisait un peu de tout, on prenait n’importe quel contrat.

Un juge d’Expo sciences nous a donné un premier petit contrat… qui s’est transformé en contrat lucratif sur plusieurs années. Par la suite, nous avons conçu un logiciel de surveillants à la cafétéria de notre ancienne polyvalente. En deux ans, 350 écoles ont adapté notre logiciel. D’où notre idée de développer des logiciels personnalisés pour de nouveaux besoins. De 2 employés, nous sommes passés 8… puis à 28, lorsque Francis et moi nous sommes joints à Spiria. La force de la division de Gatineau est que nous sommes proches des employés. Ils connaissent la réalité de l’entreprise, les chiffres sont affichés. Il s’agit d’une entreprise horizontale ou la relation employés-dirigeants est humaine.

J’ai par la suite fondé DevBrio, une compagnie en géophysique. Ma troisième entreprise est Sensor Cortek qui fait de l’analyse des données radars avec l’intelligence artificielle pour la conduite autonome.

AG : Quels sont tes projets à venir?

FDB : Spiria va continuer à grandir et faire des acquisitions. De mon côté, je siège au sein de deux comités pour la Ville de Gatineau, soit Planification stratégique et Ville intelligente.

Je vais poursuivre mon mentorat à la Chambre de commerce de Gatineau et mon implication avec Innovation Gatineau et au conseil d’administration du CILEX dans lequel je m’implique au sein des startups.

Des gens ont cru en nous, alors je considère important de redonner à notre tour. Sortir de chez soi et voir ce qui se fait ailleurs, c’est notre seule façon de grandir comme être humain. Aider d’autres personnes à se développer, c’est une autre façon d’apprendre soi-même.

Pour en lire plus sur le sujet :

Passer de l’idée vague à l’action concrète

Mon GPS, la porte d’entrée des entrepreneurs

Une réponse à François de Bellefeuille, entrepreneur dans l’âme

  1. Patrick dit :

    Je savais pas que Gatineau-Ottawa est une ville?!

    Faudra maintenant dire Action-Gatineau-Ottawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *