Le vélo au boulot, en hiver

10 janvier 2020

C’est une bonne année pour entreprendre le vélo utilitaire d’hiver à Gatineau. Aux sentiers multifonctionnels utilisés par les piétons et déjà déneigés depuis longtemps s’ajoute le damage du Pont noir (Rapibus), de la station de la Gappe au boulevard Montclair. Ce projet pilote 2019-2020 vise à compacter suffisamment la neige pour rendre ce lien manquant du Réseau blanc accessible aux cyclistes, même sans pneus surdimensionnés (fat bike). Des tests de damage seront faits tout l’hiver afin d’améliorer la technique en prévision de l’hiver prochain. 

Comme l’idée de réseau blanc est relativement nouvelle à Gatineau, les usagers qui le souhaitent peuvent contribuer à faire de ce projet un succès en commentant dans le groupe Facebook Vélo d’hiver Gatineau, géré par Action Vélo Outaouais et suivi de près par la Ville. Ce groupe d’échanges est une excellente source d’information sur le vélo hivernal dans la région et l’endroit idéal pour partager ses expériences et obtenir des mises à jour sur l’état des pistes. 

Puisque encourager le vélo utilitaire c’est faire un meilleur usage de nos infrastructures et repousser la nécessiter d’en construire de nouvelles, un projet-pilote d’entretien hâtif aura également lieu au printemps pour permettre aux usagers de reprendre le vélo plus tôt. Enfin, la Ville, en collaboration avec Action vélo Outaouais, offre cinq laissez-passer pour l’hiver 2019-2020 afin de permettre à des cyclistes de stationner leur voiture au parc du Lac-Leamy et d’effectuer la fin de leur trajet à vélo. Pour plus d’informations, communiquez avec info@actionvelooutaouais.org

Témoignages

Articles reliés 

Autos et vélos: de la place pour tous

NOTRE PLAN VÉLO

Une réponse à Le vélo au boulot, en hiver

  1. Gerard 'Marien' Kruithof dit :

    Quand commence ce projet pilote? Jusqu’à présent cet hiver, le corridor Rapibus a été entretenu deux fois depuis la première chute de neige en novembre de l’année dernière. Ce matin, 24 heures après la dernière chute de neige, pas d’entretien du corridor Rapibus. Toutes les rues et trottoirs étaient passable, à l’exception de ce tronçon. Meme une des sentier dans mon quartier, entretenue par un bénévole, etait en meilleure etat que ce tronçon. Tous les utilisateurs souhaitent que ce projet pilote soit un succès car c’est la seule option securitaire pour traverser la rivière. VÉLOSYMPATHIQUE et GatineauVilleVelo ne sont-ils qu’un slogan ou y a-t-il une vrais action d’ActionGatineau?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *