Un office de consultation publique : transparence et participation

05 novembre 2020

Les activités de consultation publique à la Ville sont présentement encadrées par le Cadre de référence en matière de participation de citoyen aux affaires municipales et par une directive municipale portant sur la planification des activités.

« La création d’un office indépendant permettrait de combler certaines lacunes d’acceptabilité sociale pour divers projets, en plus d’avoir des consultations en amont des processus en urbanisme », explique Cédric Tessier, conseiller municipal et président du Comité exécutif.

« Un office de consultation publique nous permettra d’améliorer la confiance dans les processus et les décisions de la ville, en plus de développer des meilleurs projets et faire place à l’innovation », souligne Maude Marquis-Bissonnette, conseillère du Plateau et présidente de la Commission sur le développement du territoire, de l’habitation et de l’environnement.

« Nous aurons prochainement les discussions budgétaires en public et c’est là que devra se faire le choix de financer, ou non, un Office de consultation publique. Le programme d’Action Gatineau est clair, la participation citoyenne au processus démocratique doit avoir une place de choix et l’Office de consultation publique de Gatineau est une pièce importante de nos engagements électoraux. »

La Ville a, de ce côté, fait plusieurs avancées ce mandat-ci, entre autres, en publiant les présentations lors de toutes les webdiffusions du conseil municipal. C’est en décortiquant les enjeux, en agissant de façon transparente et en impliquant les citoyens que nous pouvons espérer faire augmenter le faible taux de participation aux élections municipales.

En lire plus sur le sujet:

Démocratie pour tous par le budget participatif 

Un premier pas vers le nouveau programme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *