Des investissements majeurs pour animer et revitaliser les anciens centres-villes

13 octobre 2017

Le 13 octobre, le candidat à la mairie Maxime Pedneaud-Jobin a annoncé en conférence de presse le plan de son équipe afin d’investir massivement pour animer et revitaliser les anciens centres-villes (vieux-Aylmer, vieux-Gatineau, vieux-Masson, vieux-Buckingham). Il était entouré de Richard Bégin (Deschênes), Myriam Nadeau (Pointe-Gatineau), Aurèle Desjardins (Lac-Beauchamp) et d’Alain Bergeron (Masson-Angers).

Entre 2013 et 2017, près de 1 million $ a été investi dans le soutien à la revitalisation commerciale en plus d’investissements de 1,3 millions $ ajoutés durant le présent mandat et destinés à la revitalisation des anciens centres-villes de Buckingham, Masson-Angers, Gatineau et Aylmer. Cette démarche se fait en concertation avec les associations de commerçants et les citoyens. Durant, le présent mandat, M. Pedneaud-Jobin et son équipe ont également renforcé et revalorisé les centres de services afin qu’ils aient, au coeur des secteurs, un certain pouvoir décisionnel.

Dans le prochain mandat, le maire et son équipe proposent des investissements massifs pour donner un coup de barre, soit environ trois fois plus que ce qui est consacré actuellement. D’une part, un fonds de soutien supplémentaire de 1 millions $ (250 000 $/année) pour la revitalisation des anciens centres-villes sera alloué. Ce fonds permettra de contribuer à des projets qui s’inscrivent dans les priorités de revitalisation déterminées conjointement avec la communauté. Maxime Pedneaud-Jobin et son équipe s’engagent aussi à créer un fonds de plus de 850 000 $ (213 000 $/année) destiné à l’animation des anciens centres-villes. Avec ces investissements importants, les anciens centres-villes seront plus attrayants et plus achalandés.

Selon l’Équipe Pedneaud-Jobin, la revitalisation et le développement des anciens centres-villes permettent de valoriser les identités locales. Le centre-ville est le coeur de notre ville, mais les anciens centres-villes demeurent un point central des vieux quartiers.

Plan d’action 2017-2021

Animation et revitalisation

  • Créer un fonds de soutien supplémentaire de 1 M $ destiné à la revitalisation des anciens centres-villes (250 000 $/année)
  • Créer d’un fonds d’animation de plus de 850 000 $ pour les anciens centres-villes afin de soutenir l’organisation d’activités et d’événements (213 000 $/année)

Urbanisme et services municipaux

  • Mieux planifier le développement des noyaux urbains, tels que ceux d’Aylmer, de Gatineau, de Buckingham et de Masson-Angers
  • Adopter un programme de subvention pour la construction domiciliaire dans les anciens centres-villes
  • Favoriser la décentralisation/déconcentration des services, notamment en continuant de donner plus de pouvoir aux directions des centres de services pour améliorer la cohérence de l’action municipale sur le terrain, la rapidité de réponse aux citoyens et aux citoyennes et le respect des réalités locales.

Renforcement des identités locales

  • Investir des fonds pour la mise en valeur des édifices patrimoniaux, en particulier ceux des anciens centres-villes
  • Élaborer un programme d’art public dédié aux principales artères commerciales
  • Investir dans quelques monuments pour honorer la mémoire d’individus ou de groupes ayant marqué l’histoire locale
  • Travailler en collaboration avec les organismes patrimoniaux pour développer des circuits patrimoniaux, ainsi que des supports médias dans les secteurs historiques de la ville

Bilan 2013-2017

Actions pour toute la ville

  • Valorisation et renforcement du rôle des centres de services
    • ​Directeurs responsables de certains dossiers: Gatineau (Vélo), Hull (centre-ville), Aylmer (Liens avec les commissions scolaires)
  • Réorganisation du Service de l’urbanisme : renforcement des services de proximité
  • 1,3 M $ pour la revitalisation des anciens centres-villes de Buckingham, Masson-Angers, de Gatineau et d’Aylmer
  • Concertation avec les associations de commerçants : Vision centre-ville, APICA, AGAP du vieux-Gatineau, RGA Basse-Lièvre et stratégie d’investissements pour relancer les rues commerciales d’ambiance

Actions pour le Vieux-Aylmer

  • Soutien à la revitalisation commerciale du vieux-Aylmer (340 000 $ sur 4 ans)
  • Soutien supplémentaire pour la revitalisation du vieux-Aylmer (230 000 $ sur 4 ans)
  • Revitalisation / mise en valeur de bâtiments
  • Carré patrimonial du Vieux-Aylmer – élaboration conjointe d’un concept de signalisation et d’interprétation pour la mise en valeur du secteur
  • Élaboration d’un nouveau concept d’affichage pour les bâtiments municipaux d’intérêt patrimonial, à être installé prioritairement à l’Auberges Symmes et au Centre culturel du Vieux-Aylmer.
  • Soutien à la revalorisation patrimoniale du British
  • Projet de redéveloppement à côté des Galeries d’Aylmer
  • Poursuite de l’aménagement de l’auberge Symmes

Actions pour le Vieux-Gatineau

  • Soutien à la revitalisation commerciale du vieux-Gatineau (300 000 $ sur 4 ans)
  • Démarche de Revitalisation urbaine intégrée avec les citoyens (1,3 M $)
  • Des investissements supplémentaires de quelque 8,1 M$ sont aussi prévus dans les infrastructures du secteur d’ici 2018. Même s’ils ne découlent pas directement de la RUI, ils vont grandement y contribuer : la rue Notre-Dame sera notamment reconstruite entre le boulevard Labrosse et le chemin du Lac; des travaux dans les parcs du secteur sont également prévus.
  • Modifications à certaines lignes de la STO pour assurer la desserte au coeur de la rue Notre-Dame
  • Réfection Notre-Dame
  • Amorce de la revitalisation du boulevard Gréber
  • Marches exploratoires avec Vivre en ville pour réfection Gréber
  • Phase 1 débutée pour les travaux, phase 2 à venir avec mobilisation des commerçants

Actions pour le Vieux-Buckingham et le Vieux-Masson

  • Soutien à la revitalisation commerciale du vieux-Buckingham et du vieux-Masson (85 000 $/année)
  • Investissement d’un montant supplémentaire de 185 000$ pour la revitalisation et la mise en valeur du vieux centre-vieux de Buckingham et de Masson-Angers
  • Contribution à plusieurs organismes: ESTacade (total 170 000$), Société histoire de Buckingham (32 000$), Table développement social (25 000$)
  • Contribution de 30 000$ à l’organisme M-Ados Jeunes pour l’ouverture du Complexe jeunesse d’Angers
  • Consolidation des pôles commerciaux d’Angers et de l’encan à Masson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *