Un réseau de bibliothèques modernes pour répondre aux besoins

29 septembre 2017

Lors d’une conférence de presse tenue le 29 septembre, l’Équipe Pedneaud-Jobin a dévoilé son plan d’investissement pour moderniser le réseau des bibliothèques en vue de l’élection du 5 novembre prochain. Le candidat à la mairie, Maxime Pedneaud-Jobin était accompagné de François Sylvestre (Aylmer), Richard Bégin (Deschênes), Maude Marquis-Bissonnette (Plateau), Luc Gélinas (Versant) et Nathalie Lepage (Rivière-Blanche).

Le maire a rappelé que son équipe et lui étaient très fiers des premiers investissements faits dans le réseau de bibliothèques depuis la fusion, même s’ils souhaitaient pouvoir en faire plus. L’investissement de 21,9 M$ voté par le conseil a permis de lancer la construction d’une nouvelle bibliothèque de proximité dans le secteur du Plateau, qui a fait l’objet du premier concours architectural dans l’histoire de Gatineau. La Ville a aussi pu profiter d’une opportunité pour procéder à un agrandissement à la bibliothèque Aurélien-Doucet, et rappelons qu’un nouveau service de prêt numérique est disponible depuis 2014.

Le réseau des bibliothèques demeure un des services les plus utilisés par les citoyens et citoyennes. Le candidat sortant à la Maire, M. Maxime Pedneaud-Jobin affirme : « Il y a eu entre 2011 et 2015 une augmentation du nombre d’abonnés dans nos bibliothèques trois fois supérieure à la croissance de la population. À chaque fois que nous bonifions l’offre, l’achalandage suit. Moderniser notre offre pour y attirer plus de gens, c’est investir dans notre avenir». Au cours de son prochain mandat, l’Équipe Pedneaud-Jobin prévoit, entre autres, agrandir et relocaliser la bibliothèque Lucy-Faris et agrandir la bibliothèque Guy-Sanche. M. Pedneaud-Jobin et son équipe proposent aussi de définir et d’investir dans un plan de revitalisation des bibliothèques de proximité afin de les rendre plus attrayantes, mais aussi de planifier l’implantation d’une nouvelle bibliothèque au centre-ville.

Plan d’investissement dans le réseau des bibliothèques

Bilan des actions 2013-2017

  • Investissement de 21,9 M $ destiné aux bibliothèques
    • Construction d’une nouvelle bibliothèque dans le secteur du Plateau : 13 M $
  • Agrandissement de la bibliothèque Aurélien-Doucet
  • Offre de service de prêt numérique (avril 2014)
  • Aménagement d’une salle pour les adolescents à la bibliothèque Guy-Sanche (juin 2015) un lieu pour se retrouver, se divertir, faire des travaux d’équipe et participer à des activités
  • Tenue d’ateliers de type “FabLab” à la bibliothèque municipale

Plan d’action 2017-2021

  • Investir dans le développement des bibliothèques Lucy-Faris et Guy-Sanche pour mieux répondre aux besoins créés par la croissance démographique
    • Relocalisation bibliothèque Lucy-Faris (22,5 M$)
    • Agrandissement Guy-Sanche (23,5 M$)
  • Définir et investir dans un plan de revitalisation des bibliothèques de proximité permettant de rendre les endroits plus attrayants (10 M$) (Plusieurs partenaires financiers dans ce projet)
  • Poursuivre le processus de planification pour l’implantation d’une nouvelle bibliothèque au centre-ville

Faits saillants

  • Augmentation du nombre d’abonnés de la Bibliothèque municipale de Gatineau
    • de 87 925 en 2011 à 97 049 en 2015 (+10,4%)
  • Augmentation de la fréquentation des bibliothèques
    • de 944 450 personnes en 2011 à 970 27 citoyens en 2015 (+2,8%)
  • Augmentation du nombre de prêts
    • de 1 654 665 en 2011 à 1 736 625 en 2015 (+4,9%)
  • Augmentation de la collection de livres imprimés et numériques
    • de 575 570 livres imprimés en 2011 à 609 278 livres imprimés en 2015 (+5,9%)
    • de 1 358 ouvrages numériques en 2011 à 4 570 livres numériques en 2015 (+2,4%)

Une réponse à Un réseau de bibliothèques modernes pour répondre aux besoins

  1. Roch Brunette dit :

    Monsieur Bégin,
    En tant que Président du Syndicat du Carré Bourque-Hudson je représente 10 commercant(e)s et professionnel(le)s qui souhaitent une réponse à la question suivante:
    En déplacant la bibliothèque Lucy-Faris, de toutes évidences vous allez vider le vieux Aylmer de son ‘coeur’ et réduire considérablement l’achalandage d’affaires des petits commercants.

    Quelle solution proposez-vous pour pallier à cette castatrophe annoncée??
    Vous comprendrez notre grande inquiétude face à vos intentions, surtout venant d’un ardent défenseur du patrimoine comme vous. Merci de nous revenir à ce sujet. Roch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *